Le dernier admin d'Elite Torrent est en prison

Le site d'Elite Torrent suspenduDove, le dernier administrateur du portail peer to peerP2P est l’acronyme du terme anglais Peer-to-Peer, que l’on peut traduire en français comme de « poste à poste », ou plus littéralement « pair à pair »... Elite torrentForme d’échange de fichier peer-to-peer nécessitant au préalable de récupérer un fichier appelé .torrent. Contrairement à la plupart des systèmes de p..., a été condamné hier à 18 mois de prison et 20 000 dollars d’amende. Le rapport du jugement précise que cet administrateur manageait un groupe d’uploader, les utilisateurs qui mettent à disposition des films en toute illégalité. Dove était également chargé de les recruter. Il est le huitième du réseauLAN est l’acronyme du terme anglais Local Area Network, que l’on peut traduire en fraçais par Réseau Local. Sa définition consiste en un ensemble d’or... à être jugé. Mais il a plaidé coupable, contrairement aux autres pour qui la peine a été moindre. Deux d’entre eux ont ainsi dû payer 3 000 dollars, et n’ont été condamnés « qu’à » 5 mois de prison.

Les Siths de Lucas ont d’abord fait leur revanche sur Elite Torrent

Les administrateurs d’Elite Torrent avaient été arrêtés en 2005, par les agents fédéraux et les services de l’immigration et des douanes américaines. Ils avaient monté l’opération « D-lite », pour venir à bout du tracker américain. La diffusion du film évènement Star Wars : La Revanche des Siths avant même sa sortie en salle, avait eu de quoi irriter les autorités. Il s’agissait d’une copie provenant directement des studios Lucas, donc d’une qualité nettement supérieure à la plupart des vidéos trouvées sur le net.

133 000 internautes obligés d’aller voir ailleurs

Le site a donc été totalement fermé, alors qu’il comptait quelque 133 000 membres. Des internautes qui sont probablement allés s’approvisionner ailleurs, sur un tracker hors des frontières du pays d’Hollywood. À noter qu’en tapant Elite torrent sur Google, le premier lien semble être une version espagnole d’Elite Torrent, bien fournie…

Des informations sur la situation en France :
Le conseil d’état veut édulcorer la loi Hadopi

Les FAI ne veulent plus de la loi Hadopi

Un français arrêté pour piratage de films

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
8 commentaires
    Votre commentaire
  • anarckia
    18 mois de cabanes, c'est totalement aberrant et disproportionné !! vive l'oncle sam...
    -1
  • Will-Lee
    "Il s’agissait d’une copie provenant directement des studios Lucas" ... ouai mais la quand même. ils pourraient se démerder pour que le film ne se retrouve pas sur le net avant sa sortie mondiale, surtout si ça viens directement de chez eux ! Je pense qu'il y a plus de personnes favorable au torrent et peut être même au piratage qu'il y en a résolument contre... enfin c'est affaire d'argent tout ça.
    1
  • Runstrad
    18 mois c'est un cadeau, le plus chiant c'est les 20000$.
    1