Apple explique le fonctionnement de Touch ID, son système d'empreintes digitales

Depuis sa sortie sur l’iPhone 5s, Touch ID soulève bien des questions. Comment fonctionne-t-il exactement ? Est-il bien sécurisé ? Et surtout, que deviennent les données ? Apple a répondu à la plupart de ces questions dans un livre blanc consacré à la sécurité d’iOS, et où le fonctionnement de son lecteur d’empreintes digitales est expliqué.

Le dossier explique notamment que « le scan de l’empreinte, de 88 pixels de côté à 55 dpi, est temporairement stocké dans une mémoire chiffrée le temps d’être analysé, puis est effacé », et que « le processeur A7 transfère les données, mais ne peut pas les lire », car là encore, celles-ci sont chiffrées et utilisent une clé spécifique au capteur d’empreinte. Concernant la conservation des données, le document ajoute que «  les données ne quittent jamais l’Phone 5s, sont stockées sans information d’identité et chiffrées dans un format qui ne peut être lu que par le coprocesseur (« Secure Enclave »), et ne sont jamais envoyées à Apple ou sauvegardées sur iCloud ou iTunes ».

Cette partie concerne spécifiquement Touch ID, mais le document de 33 pages se penche sur toute la sécurité d’iOS, et aborde d’autres sujets comme FaceTime, Siri, AirDrop ou encore le protocole SSL. Apple avait d’ailleurs déjà donné un certain nombre de détails sur le fonctionnement de son capteur, sans pour autant convaincre tous les utilisateurs sur sa sécurité, mais il semble pourtant peu probable qu’un tel système puisse être détourné pour du vol de données.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire