Chez Rolls Royce, les bateaux naviguent sans équipage


Apparemment, la conduite autonome ne se limite plus aux systèmes aériens ou terrestres. Après les aéronefs sans pilote et les voitures sans conducteur, place aux navires sans équipage. Telle est la vision de Rolls Royce de futur de la marine marchande.

Pour transporter les marchandises par voie maritime, le fabriquant de moteurs britannique envisage un drone-cargo, dépourvu de personnel  et commandé à distance par un capitaine. Celui-ci peut le piloter depuis un poste de contrôle basé sur terre, simulant une vue à 360 degrés depuis le pont du cargo. Afin de naviguer efficacement sur les flots, ces navires autonomes s’appuient sur un tas de capteurs et de caméras pour esquiver les obstacles et détecter les problèmes techniques éventuels. Cela permet de réduire la consommation de carburant et de disposer d’un espace de stockage plus grand. En plus d’épargner des vies, il propose également de faire des économies sur les dépenses d’un équipage.

Si ces bateaux sans pilote sont encore à l’état de projet, Rolls Royce envisage des les déployer en mer Baltique d’ici une dizaine d’années. Seule ombre au tableau, la législation ne permet pas de le faire, du moins pour l’instant.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire