Des scientifiques américains étudient le métro... pour le changer

Une équipe de scientifiques a pris le temps de s’asseoir sur les strapontins du métro pour étudier les comportements des usagers aussi bien assis et debout. Après 3 semaines en leur compagnie, ils sont maintenant en mesure d’apporter des suggestions d’amélioration pour les trains du futur.

Ce sont les chercheurs de la New York Transit Authority qui ont pris le métro. Leur conclusion, les passagers sont la plupart attirés par les poteaux verticaux au lieu de ceux situés en hauteur et où les aisselles sont clairement exposées. Mais l’analyse qui en découle met l’emphase sur le désir de tout un chacun de vouloir éviter les contacts physiques avec autrui. En effet, les usagers prennent d’abord un siège s'il est disponible mais quand la place est réduite, ils préfèrent se mettre debout. Réponse des scientifiques : des wagons plus longs. Autre suggestion d'améliorations : des sièges solitaires pour ne pas envahir la sphère corporelle d’un autre. Enfin, l’intérieur du métro devrait intégrer une grande zone entièrement dépourvue de sièges en son centre. Des conclusions finalement logiques qui pourraient être prises en compte dans l'élaboration d'un futur métro.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire