14 pirates français devant le tribunal

justice balance14 jeunes pirates informatiques français sont passés devant le Tribunal de Grande Instance de Paris.

Ils sont accusés d’avoir piraté plusieurs sites Internet et d’avoir modifié ça et là des données sans autorisation. Ils risquent des peines de prison et des amendes attribuées au cas par cas.

Des peines au cas par cas

Parmi les 14 pirates, deux mineurs passeront devant le tribunal pour enfants. En revanche, un des accusés de 25 ans, considéré comme le cerveau des diverses opérations menées, risque jusqu’à quatre mois d’emprisonnement dont deux avec sursis, le tout accompagné d’une amende. Deux autres pirates risquent quatre mois de prison avec sursis ainsi qu’une amende, tandis que les huit derniers pourraient écoper de jours-amendes ou de travaux d’intérêts généraux.

Mais de quoi sont-ils accusés exactement ? Ils se seraient introduits dans plusieurs systèmes informatiques, dont celui du TGI de Paris, ou encore le site de la Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie. Sur ce dernier, ils auraient d’ailleurs diffusé un message de mauvais goût : « Le cannabis, j’en ai fumé. Je préconise une prise intensive, au minimum deux fois par jour pour essayer de se sentir bien dans un monde dirigé par nos chers technocrates ». Selon les 14 accusés, tout ceci ne faisait partie que d’un simple jeu, et il n’y avait pas d’intention réelle de nuire.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
15 commentaires
    Votre commentaire
  • Vedlen
    En même temps quand on cherche....
    1
  • Skiro'n
    arf... moi ce qui me désole un peu, c'est que les mecs sont doués, ils pourraient par exemple donner un coup de main à la communauté du libre... ya de quoi faire, c'est légal et là les retombées seraient positives !
    4
  • Guilloux
    C'était plutôt "bonne enfant" et une peine de prison pour cela, ça me semble plutôt exagéré car il n'y a pas eu "réelle" intention de nuire.
    -1