Boîtiers Trio ou l’âge de raison de Sunbeam

Sunbeam propose un tas d’accessoires inutiles et donc indispensables afin de personnaliser son PC. Pionnier des boîtiers extravagants au design personnifié et agressif, adepte des boîtiers tout transparent, tout acrylique ; Sunbeam s’assagit et propose désormais des boîtiers plus conventionnels : sobres et pourtant subtils dans le cas présent.

A l’extérieur, on a le droit à une fenêtre latérale en plexiglas, une porte en façade agrémentée de grilles en métal et de trois indicateurs analogiques, façon vu-mètre, qui renseignent du niveau sonore de la sortie casque, de la vitesse de rotation d’un ventilateur (sa tension plus précisément) et enfin de la température globale du système. Déconcertant d’utilité.

A l’intérieur, c’est pas révolutionnaire mais bien pensé : des emplacements sont prévus pour plusieurs ventilateurs de 8 ou 12 centimètres, (on regrette la forme des grilles en nid d’abeilles, pour les puristes du silence). Côté montage, les composants (sauf carte mère et alimentation) se passent des rébarbatives vis pour être maintenus grâce à des kits en plastique. Le montage se fait donc en trois coups de cuillère à pot, plus besoin de tournevis, même en ce qui concerne les cartes PCI.

La gamme Trio est disponible en trois finitions : argenté, noir et argenté/noir pour la somme de

. Vendu sans alimentation, ce boîtier moyen tour se montre à la hauteur et cultive un sens de l’équilibre, entre tuning et classicisme.