Quand un non-tweet mène en prison

Même dans le domaine des polémiques, Twitter semble vouloir lancer une féroce concurrence à Facebook. La dernière en date concerne la petite star du Net Justin Bieber, 15 ans, ainsi qu’un responsable de sa maison de disque, arrêté pour ne pas avoir twitté à une horde de fans de se disperser durant une séance d’autographes un peu houleuse.

Contrôler une foule avec des tweets ?

Le motif de l’arrestation de James Roppo, 44 ans, l’un des responsables de la maison de disque Def Jam Records, est tout simplement hors du commun. S’il est officiellement arrêté pour « mise en danger de la santé d’un mineur et trouble à l’ordre public », la véritable raison de cette arrestation est de ne pas avoir réagi durant une séance de dédicaces mouvementée, en twittant l’ordre à la foule de se disperser. C’est en effet la police qui lui aurait demandé, en cas de trop forte affluence, d’envoyer un message sur le compte Twitter de la jeune star de YouTube afin de demander à la foule de s’éparpiller.

Un tweet qui n’aurait jamais atteint le site de microblogging alors qu’une horde de jeunes adolescentes déclenchaient une petite émeute dans le centre commercial de Roosevelt Field, dans l’État de New York. « Nous avons demandé son aide pour contrôler la foule en envoyant un message Twitter », a expliqué le lieutenant de police locale. « En ne coopérant pas avec nous, nous avons senti qu’il mettait des vies en danger et faisait peser un risque sur le public ».

Difficile toutefois d’imaginer qu’un simple tweet aurait pu convaincre la foule de se disperser dans les allées du centre commercial bondé. Pourtant, le NY Daily News rapporte de son côté que James Roppo, au lieu de demander à la foule de partir, aurait à l’inverse envoyé sur Twitter des messages indiquant que Justin Bieber signait justement des autographes, et demandant à ses fans de venir le voir...

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
11 commentaires
    Votre commentaire
  • aronzito
    Ou va le monde. Je me le demande ...
    6
  • web@tux
    :kikou:
    aronzitoOu va le monde. Je me le demande ...

    Pas de panique, en 2012 tout les problèmes du monde seront réglés. ;)
    3
  • jeyjey0001
    N'importe quoi ! Ils auraient dû ajouter comme motif d'inculpation : non mise à jour de sa page facebook, non création d'un podcast, non spam...
    0