Twitter : les nouvelles règles feraient du tort aux applications

Il y a quelques jours, Twitter créait la polémique en annonçant un remaniement des conditions d’utilisation de son API à destination des développeurs. Aujourd’hui, l’éditeur du logiciel Tweetbot, utilisé pour se connecter au service, annonce le retrait de son logiciel à cause de ces mêmes règles.


Parmi les nouvelles règles de Twitter, certaines ont tout particulièrement attiré l’attention des développeurs et des utilisateurs. Une en particulier stipule que chaque application tierce, et de fait concurrente de l’application officielle, sera limitée à un maximum de 100 000 utilisateurs, une limite que Twitter pourra rallonger, voire lever sous certaines conditions pas toujours très bien définies.


En attendant la version finale


C’est cette même limite qui a poussé Tapbots, éditeur du client Tweetbots, à retirer son application du Mac App Store. Le logiciel n’était qu’en version Alpha, et devait servir de version gratuite pour test, avant l’arrivée d’une version finale payante sur Mac. Bien qu’il n’avait pas encore atteint la limite imposée par Twitter, il craignait cependant que celle-ci soit problématique pour sa phase de test et a donc demandé une dérogation à Twitter, qui lui a été refusée. En réponse, Tapbots a donc décidé de retirer son application. L’éditeur affirme toutefois que cela ne signe pas la mort de son logiciel pour Mac, mais qu’elle ne sera disponible que lorsque la version finale payante sera terminée.


Désormais, beaucoup s’inquiètent de la réaction de Tweetbot, notamment du fait qu’elle pourrait faire des émules auprès d’autres éditeurs, pour nombreux mécontents de ces changements. En essayant de monétiser son service de manière viable, Twitter met donc en place des règles strictes, qui risqueraient de lui faire perdre la sympathie des éditeurs ayant travaillé autour de son site.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • Papounet17000
    Citation:
    Une en particulier stipule que chaque application tierce, et de fait concurrente de l’application officielle, sera limitée à un maximum de 100 000 utilisateurs, une limite que Twitter pourra rallonger, voire lever sous certaines conditions pas toujours très bien définies.


    En faisant payer le prix fort à l'éditeur bien entendu.
    0