Twitter introduit de nouvelles limites pour les développeurs

Twitter continue de restreindre drastiquement les conditions d’utilisation de son API par des développeurs tiers. Après la dernière mise à jour qui limitait le nombre d’utilisateurs d’un client tiers à 100 000, les nouvelles directives de Twitter interdisent aux développeurs tiers de proposer aux utilisateurs de suivre des comptes en vrac ou de forcer les utilisateurs à suivre le compte Twitter de l’application tierce.

Sur son forum dédié aux développeurs, Twitter explique que dorénavant, « l’hébergement de données de tweets bruts est interdit, et le suivi automatisé ou le suivi en masse est également interdit ». Pour le réseau social, il s’agit certes d’optimiser l’expérience de l’utilisateur, mais également de limiter les fonctionnalités autorisées aux développeurs tiers qui se réduisent comme peau de chagrin.

Depuis le rachat de l’application iOS Tweetie en avril 2010, puis de Tweetdeck en mai 2011, Twitter est régulièrement accusé de privilégier ses propres applications aux dépens des applications tierces. Ainsi, depuis la version 1.1 de son API entrée en vigueur le 13 juin dernier, Twitter limite le nombre d’utilisateurs de chaque application tierce à 100 000, occasionnant des situations ubuesques comme la disparition de l’application Android Falcon Pro du Play Store à cause d’utilisateurs trop nombreux, comme le signalait le site Ecrans.fr de Libération.

Si les nouvelles directives de Twitter à destination des développeurs semblent cette fois favoriser les utilisateurs qui ne souhaitent pas nécessairement suivre le compte du développeur de l’application ou être suivis en masse par d’autres utilisateurs au hasard, c’est une pierre de plus sur le mur qui sépare peu à peu Twitter des développeurs qui ont bâti son écosystème mobile.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire