Twitter : adieu les étoiles, bonjour les cœurs

Voilà une nouvelle qui bouleverse le fragile équilibre de Twitter : la fonction « favoris », symbolisée par une étoile, a été remplacée par un cœur qui traduit un « J’aime ». D’après le réseau social, ce changement aurait été influencé par un autre service de la firme, Periscope : « Vous avez adopté les coeurs de manière exceptionnelle sur Periscope, et nous sommes ravis aujourd’hui de les intégrer à Twitter ». L’objectif serait alors d’homogénéiser les interactions sur les différentes applications qu'édite la société, ce qui concerne donc également Vine.

Sauf que beaucoup utilisateurs se sont plaints de la disparition des étoiles. Pire, pour nombre d’entre eux, les favoris n’avaient pas pour but d’indiquer son approbation, mais simplement de créer une liste de lecture ou de pouvoir retrouver un tweet facilement. La fonction qui s’en approchait le plus était plutôt le Retweet.

Quant à l’arrivée des cœurs, elle est critiquée autant pour son côté « suiveur » derrière Facebook ou Instagram, que pour son manque de pertinence sur Twitter, où l’information règne en maitre. En marquant un tweet en favoris, il n’y avait aucun engagement moral de la part de la personne, contrairement à un « J’aime ».

C’est d’ailleurs tout l’enjeu de cet ajout, comme l’explique Akarshan Kumar : « le cœur est plus expressif, vous permettant de transmettre une large gamme d’émotion et de se connecter plus facilement avec les gens ». Sauf qu’à l’heure où même Facebook étend la gamme d’interactions, enfin conscient du manque de nuance qu’implique un seul pouce levé, la nouveauté de Twitter semble aussi dépassée que rétrograde. Les cœurs sont dès aujourd’hui visibles depuis les applications iOS et Android, autant que sur le site Web.

Lire : A défaut d’un bouton « je n’aime pas », Facebook teste de nouveaux emojis

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire