Facebook veut concurrencer Twitter avec FriendFeed

Facebook a publié cette semaine un communiqué de presse dans lequel le site indique avoir racheté le réseau social FriendFeed pour un montant non communiqué. Facebook fait donc savoir que les 12 employés de FriendFeed vont rejoindre ses équipes à Palo Alto, pour une alliance dont le but pourrait être de tenir tête à Twitter.

FriendFeed rejoint Facebook

FriendFeed est un réseau social simplifié, à mi-chemin entre le rudimentaire Twitter et le très (trop ?) complet Facebook. Il permet en outre de partager des photos ou autre type de fichiers ou encore des pensées, que les utilisateurs peuvent commenter, voire indiquer que ça leur plaît (fonction reprise plus tard par Facebook sous le nom « j’aime »).

Rien n’indique pour l’instant si FriendFeed va rester ouvert, et pour combien de temps, bien que les fondateurs du site indiquent que celui-ci reste en ligne. Une chose est sûre, les employés de FriendFeed travailleront désormais sur Facebook afin de lui faire profiter des innovations développées sur le réseau.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
4 commentaires
    Votre commentaire
  • gnoupi
    C'est très bien pour Facebook, ils recrutent des ingénieurs de haut rang (anciens de Google, créateurs de Gmail, et Google Maps), et vont pouvoir intégrer les points forts de FriendFeed (notamment une recherche temps réel meilleure que celle de Twitter).
    C'est très bien aussi pour les créateurs, ils n'avait pas vraiment de plan de financement pour le futur, maintenant c'est chose faite.

    Par contre, pour les utilisateurs de FriendFeed, c'est plutôt triste... La plupart aiment cet aspect simple et léger de FriendFeed, et il y a maintenant la peur de voir le service fermer, ou de se voir obligé de passer par facebook pour accéder à FriendFeed....
    Car on voit mal Facebook entretenir friendfeed.com, s'ils en intègrent les fonctionnalités, ce serait entretenir une concurrence interne...
    0
  • AliBabNet
    Il est évident que FriendFeed ne fermera pas à court terme, et Facebook l'affirme d'ailleurs dans sa press release.
    Quand à la concurrence de Twitter, c'est en réalité Google que Facebook vise avec cette aquisition.
    Vous auriez d'ailleurs aussi pu évoquer que Facebook a lancé hier soir en catimini sa fonction "recherche étendue" qui permet de faire une recherche dans les status de tout le monde (en fonction des options de confidentialité évidemment).

    Article intéressant, mais c'est succint.
    1
  • shooby
    Je croyais que rien ne pouvait concurrencer facebook vu qu'ils étaient leader !?!
    0