Un tweet dans un tweet, c'est désormais possible

Twitter a publié une mise à jour de son application mobile permettant à certains utilisateurs de pouvoir intégrer des tweets dans leurs propres tweets, alors visibles comme une image ou une vidéo sur l’application officielle sur Android ou iOS.

Actuellement, pour intégrer le contenu d’un tweet d’un autre utilisateur dans un de vos statuts sur le réseau social, il faut le retweeter manuellement ou mettre simplement un lien. Cette dernière solution exige alors que la personne qui consulte votre tweet quitte votre statut pour accéder à celui que vous avez relayé. Afin de simplifier la procédure, Twitter a ainsi publié une nouvelle version de son application mobile pour Android et iOS qui permet d’intégrer un tweet dans un tweet.

Pour ce faire, il suffit de coller le lien d’un statut Twitter au sein de son propre statut. Le statut relayé s’affichera alors comme une simple photo ou une vidéo en miniature dans l’application et il sera possible de voir les deux statuts à partir du même écran. Outre la simplicité pour le lecteur, la manœuvre a un autre intérêt, pour l’auteur du tweet. En effet, contrairement à un retweet, il s’agit ici d’intégrer uniquement un lien, raccourci par le service t.co de Twitter. Pour commenter un tweet, il n’est ainsi plus nécessaire de faire un retweet manuel en comptant le nombre de caractères ajoutés au tweet initial, mais on peut le faire en près de 120 signes.

La nouvelle fonctionnalité n’est pas encore disponible pour tous les utilisateurs des applications officielles Twitter sur Android et iOS. Elle devrait être peu à peu déployée. Twitter s’étant refusé à tout commentaire, on ne sait pas encore si cette fonctionnalité sera disponible prochainement sur la version Web de Twitter ou sur son client PC, TweetDeck.

Des captures de la nouvelle fonctionnalité réalisées par The Next Web et MashableDes captures de la nouvelle fonctionnalité réalisées par The Next Web et Mashable

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire