Twitter, le nouveau médecin à la mode ?

Des chercheurs de la City University de Londres ont mené l’année dernière une étude sur Twitter. Les résultats de cette étude montrent que les questions de santé font partie des plus récurrentes sur le service, laissant entrevoir un complément surprenant au système de santé actuel.

La grippe en direct sur Twitter

Entre mai et décembre 2009, le mot « grippe » aurait été évoqué plus de trois millions de fois sur le réseau social. C’est ce qu’ont découvert ces chercheurs, qui pensent que Twitter pourrait facilement devenir un moyen très efficace de détecter une épidémie, avant même que les malades aient vu leur médecin.

« Comme c’est un média en temps réel, cela pourrait permettre une réponse immédiate », explique Patty Kostkova, responsable de l’étude. Évidemment, les chercheurs ont rapidement fait le parallèle avec la récente épidémie de grippe A/H1N1, qui aurait plus facilement pu être suivie grâce à Twitter. Le réseau social pourrait donc avoir un usage plus important qu’on ne le pense pour la santé publique. À quand Twitter remboursé par la Sécu ?

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
4 commentaires
    Votre commentaire
  • obi_one
    Citation:
    Des chercheurs de la City University de Londres ont mené l’année dernière une étude sur Twitter.

    C'est des trucs que j'ai du mal à concevoir ! Y'a des "chercheurs" qu'on que ça à foutre ???


    Citation:
    un moyen très efficace de détecter une épidémie, avant même que les malades aient vu leur médecin


    Twitter est comme FaceBook : les infos qui tournent sont pompé aux JT, journaux,...

    Donc merci à ces chercheurs qui ont découvert mi-avril qu'il y avait une vague de grippe H1N1 !
    0
  • samael0
    tout ce qui est activité humaine peut faire l'objet de recherches, le web en fait bien sur partie ^^

    Mais c'est vrai que l'idée de départ est bizarre...
    1
  • samael0
    edit : double post...
    0