Twitter crée la polémique au Sénat : Christian Estrosi gagne des followers

La progression de followers de Christian EstrosiLa progression de followers de Christian Estrosi

Qui aurait pu penser que c’est Christian Estrosi, ministre de l’Industrie et maire de Nice, qui amènerait Twitter sur le devant de la scène politique ? C’est pourtant ses tweets qui ont amené le sénateur socialiste Martial Bourquin à l’interroger sur les propos controversés qu’il y tient. 

La meilleure promo pour Twitter

Depuis la semaine dernière, Christian Estrosi utilise de manière active son tout nouveau compte Twitter. Il y a notamment brocardé les élus socialistes par des tweets plutôt directs : « L'obstruction parlementaire continue. Le PS et le PC n'ont pour seul projet d'avenir qu'un référendum. De vrais génies sans idées », « Les sénateurs socialistes et communistes font de l'obstruction, mais considèrent qu'ils travaillent trop. Que peuvent en penser les Français ? » ou encore « Patriat PS. Raconter autant de salades en séance, me solliciter pour accompagner ses projets, se coller à moi sur la photo Bourgogne. Gonflé ! »

Martial Bourquin n’a pas manqué de les lire en séance et de demander des explications au ministre en concluant sur le fait qu’une personne occupant son  poste doit respecter les parlementaires et leurs opinions. Christian Estrosi a répondu en invoquant sa liberté d’expression comme sur n’importe quel autre média et en ironisant : «Cela va permettre à beaucoup plus de gens de se brancher sur Twitter.» Bingo, depuis hier, son compte affiche la plus forte progression de followers depuis sa création. Et Martial Bourquin vient d’ouvrir un compte Twitter.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
4 commentaires
    Votre commentaire
  • Zeikei
    En fait, je crois que Mr Bourquin a fermé son compte Twitter.
    0
  • Earm
    ZeikeiEn fait, je crois que Mr Bourquin a fermé son compte Twitter.

    Si seulement il en avait un ....
    La vie n'est pas Twitter et toute personne n'a pas un compte twitter et je pense que M. Estrosi devrait effectivement écouter ce que lui a fait remarqué M. Bourquin ; car en dénonçant de "l'obstruction parlementaire", qui est l'opposition normale en démocratie, M. Estrosi dénonce la démocratie même !
    M. Estrosi remet en cause la démocratie, et se plaint d'être brocardé dans l'Humanité, mais il a déjà été brocardé dans pléthore d'autres journaux qui ne sont pas marqués, positionnés uniquement à gauche.
    Et que je sache, ce sont des journaux et non des parlementaires qui l'ont brocardé. Qu'il rende la pareille à l'Humanité et autres journaux mais pas à des parlementaires qui ont été élus pour justement jouer ce rôle d'opposition pour que les deux cotés de la balance soient plus ou moins équilibrés et tentés de rétablir du juste dans les lois.

    Bref, dirigé par nombre de personnes qui n'ont le mot démocratie à la bouche que quand cela les arrange.... Pour le reste, ils tentent et forcent pour pouvoir passer outre, et les tentatives d'intimidation restent bien là, juste pour essayer d'éliminer de l'opposition.

    Enfin, un gros moins à M. Estrosi, mon sentiment d'injustice sociale et démocratique n'en est que renforcé et conforté.

    Et effectivement M. Estrosi, quand on discute d'identité nationale, on a la décence d'écrire un bon français.

    Je salue l'intervention de M. Bourquin qui était ferme, certes, mais courtoise. C'est de plus en plus rare en politique la courtoisie et M. Estrosi pourrait en prendre de la graine !
    0
  • aviat17
    Mr Estrosi, encore un frustré qui cherche par tous les moyens à faire parler de lui, et lorsque cela arrive, il pérore, il brocarde et accuse de tous le maux l'opposition.

    Comme le dit "earm" heureusement quelle est présente l'opposition et qu'elle fait travail d'oposant.
    0