UPS s'est fait pirater les cartes de crédit de ses utilisateurs

Ces derniers mois, rien ne va plus du côté de la sécurité informatique. Il y a eu les 130 millions de comptes Adobe hackés l'an passé, l'alerte donnée par eBay en mai dernier concernant les comptes de ses utilisateurs, Tor qui s'est fait pirater pendant plus de six mois, un groupe russe qui aurait subtilisé plus de 1,2 million de mots de passe d'adresses emails, et la liste encore longue... C'est maintenant au tour du géant des transports UPS de se faire hacker une partie de sa base de données.

UPS vient en effet de déclarer que pas moins de 51 de ses magasins américains avaient été victimes d'une faille de sécurité. Le malware s'est ainsi propagé dans les centres d'UPS et ont subtilisé les données des cartes de crédit des utilisateurs. Il a eu par la suite la possibilité d'envoyer les informations collectées à une tierce personne, afin de les revendre ou de les utiliser pour des achats frauduleux. C'est le 31 juillet dernier qu’UPS a commencé à mener une enquête sur ses serveurs et a découvert le pot aux roses, suite à une mise en garde du département de la Sécurité intérieure des États-Unis.

Si les 51 centres touchés ne représentent que 1% des magasins UPS, l'ampleur de l'attaque reste malgré tout inquiétante. L'actuel président d'UPS, Tim Davis, s'est excusé en précisant que « dès que nous avons pris conscience de l'intrusion potentielle du malware, nous avons déployé de vastes ressources pour prendre en charge et éliminer ce problème rapidement ». En dédommagement, UPS offrira un an de protection et de surveillance des transactions à toute personne qui a utilisé sa carte de crédit dans l'un des 51 magasins piratés.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire