Venezuela bloque l'accès à Internet en pleine crise politique

Le gouvernement du Venezuela aurait commencé à appliquer un blocage de certaines informations sur Internet dans le pays, selon l'Electronic Frontier Foundation. Cette censure arbitraire serait appliquée notamment dans les régions où les affrontements les plus violents ont eu lieu entre étudiants rebelles et forces de l’ordre.

Alors que les affrontements s’intensifient au Venezuela selon Reuters, l’EFF indique que le gouvernement applique une certaine censure sur l’Internet du pays, pouvant aller jusqu’à une coupure totale du service dans certaines parties du pays. Cette censure du réseau survient après un contrôle strict appliqué aux différents autres médias, comme la télévision. Twitter, de son côté, a confirmé que le gouvernement vénézuélien avait la possibilité de bloquer l’accès à certaines images de son réseau.

Human Rights Watch précise cependant que cette censure est légale au Venezuela, et s’inscrit dans le cadre d’une loi sur l’encadrement des médias, permettant de bloquer l’accès à un contenu « incitant ou promouvant la haine », ou « menaçant l’ordre public ». Néanmoins, l’EFF explique « qu’aucune explication concernant la perte de connexion n’a été donnée par le gouvernement ou les fournisseurs d’accès ».

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • Papounet17000
    Pas étonnant venant d'un pays sous dictature.
    0