Les temps sont durs aussi pour les consoles

Qui l’eut cru ? Si la crise touche de plein fouet le secteur high-tech, celui encore plus spécialisé des jeux vidéo paraissait encore solide. Et pourtant Sony et Nintendo n’ont pas réalisé un dernier trimestre très satisfaisant.

Encore plus étonnant pour Nintendo

Sony nous avait malheureusement habitués à de piètres performances avec sa PS3, mais le Japonais voit encore un peu fondre les ventes de sa console vedette. Le dernier trimestre 2008 (celui de Noël) a donc vu une baisse de ses revenus liés au jeu vidéo de 32,2 % par rapport à l’année précédente (environ 3,3 milliards d’euros). Ce sont même 44 000 exemplaires de moins de la PS3 qui se sont vendus (4,46 millions) et 68 000 de moins concernant la PSP (5,08 millions). Si l’on rajoute à cela une baisse de la PS2 (qui résistait encore bien) à 2,52 millions d’exemplaires, on obtient donc un très mauvais trimestre pour la division jeu de Sony.

Bien plus haut, dans la stratosphère du jeu vidéo, Nintendo était le champion toutes catégories des ventes de consoles avec ses deux blockbusters que sont la Wii et la DS. Pourtant, l’autre Japonais, annonce qu’il vendra finalement un million de moins de Wii lors du trimestre en cours qui clôturera son année fiscale. Sur l’année 2008, ce sont donc « seulement » 25,6 milliards de dollars qu’empochera Nintendo contre 38,3 milliards l’année précédente. Malgré tout, la société reste loin devant avec une prévision de vente de 44,96 millions de Wii et 96,22 millions de DS au cours de ce trimestre.