Ils font gagner leur maison pour 50 € sur leur site

En Ardèche on vend sa maison au tirage au sort. C’est tout du moins ce que voulait faire un couple en créant leur site gagnernotremaison.com.

225 m² habitables, deux caves, une terrasse de toit...

"URGENT Alors ! ne laissez pas passer votre chance. Nous vendons notre maison par tirage au sort." Voici, ce que l’on pouvait lire dans l’annonce diffusée sur le site du couple. Pour participer, c’était simple, il suffisait de verser une participation de 50 € pour obtenir l’équivalent de ce que l’on pourrait appeler un ticket de tombola immobilière.

Et l’enjeu était de taille. Mise en valeur par des photos, la maison est datée du XVIII° siècle et offre 225 m² de surface habitable « au cœur d’un village du sud de l’Ardèche. » Et c’est sans compter sur « deux belles caves voûtées rénovées de 72 m2, un salon avec aquarium mural de 30 m2 et une terrasse sur le toit de 50 m2. »

Vendre pour soigner leur fils

Derrière cette vente assez atypique tourbillonne une force qui obligeait le couple à se débarrasser de sa maison. Franck Fable, le père de la famille, explique avoir de « sérieux problèmes de santé » et que leur fils a eu un « terrible accident » en mai dernier. L’assurance ne souhaitant pas prendre en charge les frais encourus, le couple avait pris la décision de vendre leur habitation au plus vite.

La loterie immobilière est interdite en France

Malheureusement pour eux, la loi française interdit formellement la vente d’un bien immobilier par loterie. Ce délit est d’ailleurs de l’ordre du pénal. Le couple risquerait donc jusqu’à 2 ans de prison et 200 000 € d'amende. Le tirage au sort de la maison ardéchoise doit se faire avec la présence d’un huissier, selon les propriétaires. Christian Blancheur, huissier de justice dans cette affaire, a confié qu’il ne s’était pas encore penché sur le problème de la légalité de cette opération ; « nous attendions d’avoir les documents », selon ses propos.

« aucun de ces chèques ne sera encaissé car nous, nous sommes honnêtes. »

Au final, le couple a annoncé lundi sur son site que les inscriptions étaient closes par une phrase pour le moins explicite : « Nous ne pouvons plus prendre de nouvelles inscriptions - merci à tous - nous vous tenons informés de la suite. » La suite, la voilà. Ils ont été informés des peines qu'il encoureraient s'ils poursuivaient leur vente. Aussi, ils ont décidé de stopper la tombola en annonçant que « tous les chèques qui nous parviennent et parviendront seront réexpédiés dans des délais que nous espérons les plus brefs. Aucun de ces chèques ne sera encaissé car nous, nous sommes honnêtes. » Pour la suite de l'annonce suivez la source.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
21 commentaires
    Votre commentaire
  • CounterFragger
    C'est bizarre, mais je croyais qu'en France, contrairement aux Etats-Unis, on n'avait pas besoin d'aller jusqu'à vendre sa maison pour se faire soigner. Un truc qui s'appelle Sécurité Sociale...
    2
  • ORIONA
    Oui mais comme en France il y a de moins en moins d'actes médicaux remboursés
    finalement on devient comme les américains
    Bientôt il n'y aura plus que les très très riches qui pourront ce soigner (bienvenu dans la nouvel France!!!!!!!!!!!!!!!!!)
    2
  • AliBABA94
    Magie du Capitalisme
    2