Xbox 360 : un bilan des ventes

Infos-du-Net.comAlors que la console a fait son départ dans le monde entier en moins de 3 semaines, ce qui est assez rare dans le monde du jeu vidéo, celle-ci a réellement connu un départ à trois vitesses, rencontrant tantôt un fort succès, tantôt un accueil relativement froid.
Aujourd’hui, Microsoft, qui a déjà l’expérience de sa première console dans le domaine, fait un point sur les ventes mondiales de sa console...

Qui n'en veut de ma boîte X ?

Le lancement mondial de la Xbox 360 a-t-il été une réussite ?
Microsoft voulait dès le départ effacer le manque à gagner que Sony lui avait pris avec sa PlayStation 2 il y a quelques années.
Malgré ses atouts technologiques et une image de marque mondialement connue, la première Xbox n’avait pas pu rivaliser avec le rouleau compresseur lancé à toute vitesse par Sony.
C’est donc pourquoi la firme de Redmond veut aujourd’hui mettre toutes les chances de son côté pour reprendre les parts que son concurrent détient.
Aux États-Unis, premier continent qui a vu arriver la console, 325 902 Xbox 360 ont été vendues depuis sa sortie.
Si nous comparons ce chiffre aux 556 000 Xbox première génération vendues dans le même temps en 2001, cela semble bien peu pour une console qui s’est pourtant très vite trouvée en rupture de stock.
Seulement, ce chiffre relativement moyen se compense assez facilement avec les ventes de jeux, qui sont bien plus élevées que la normale.
En effet, ce sont 1,27 million de jeux qui se sont vus vendus sur le territoire de l’oncle Sam, ce qui permet d’établir qu’en moyenne, chaque acheteur d’une Xbox 360 est reparti avec près de 4 jeux sous le coude, ce qui est un très bon chiffre, notamment en comparaison de la première Xbox, qui avait vu 2,4 jeux par consoles vendues.
Le responsable de ce chiffre peu banal, c’est en partie Call of Duty 2, qui s’est vendu à 250 000 copies.
Si l’Europe ne maltraite pas la console (au contraire, l’Angleterre étant en rupture quasi totale depuis le jour de la sortie de la console), c’est au Japon que Microsoft commence à désespérer de voir sa console grandir.
Le retard de jeux japonais attendus comme Dead or Alive 4 n’aura donc pas arrangé les choses et la firme de Redmond qui espérait redorer son blason dans le pays avec cette nouvelle console doit se contenter d’un très faible 44 000 consoles vendues, ce qui, non content d’être mois que le chiffre réalisé par la première Xbox dans le même temps (120 000) est mois que la Nintendo DS (299 000), que la PSP (86 000), et même moins que la PS2 ! (46 000).
Microsoft devra donc adopter une autre stratégie pour séduire l’exigeant public japonais (seuls deux jeux attirent le public japonais, deux jeux non disponibles ailleurs sur le globe).

Source : GameKult
Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
15 commentaires
    Votre commentaire
  • Ikkei
    J'adore les articles ultra-orientés et mal documentés... :-?
    -1 pour Gamekult.

    "Microsoft voulait dès le départ effacer le manque à gagner que Sony lui avait pris avec sa PlayStation 2 il y a quelques années." => Sauf qu'en 2001, Microsoft est le nouveau challenger et Sony le leader déjà bien installé, donc c'est plutôt Microsoft qui a grapillé des parts à Sony que l'inverse... Et leur percée n'est pas si mauvaise que cela, bien au contraire, considérant que c'est le premier à s'installer sur ce marché après Sony (avant c'était Sega-Nintendo, Microsoft a probablement bénéficié de la place laissée par Sega, après que Sony en ait pris le gros). Les consoles sont un milieu très dur pour les constructeurs, beaucoup ont raté leur entrée (Atari, Nec, Panasonic, Bandai, Nokia,...). Microsoft peut être fier de sa réussite jusqu'à aujourd'hui.

    "Aux États-Unis, premier continent qui a vu arriver la console, 325 902 Xbox 360 ont été vendues depuis sa sortie." => Ce chiffre est vieux, ce sont les ventes de novembre (entre le 22 et le 30) et pas au 16/12 (date de l'article) ! A comparer d'ailleurs aux 531.000 PS2 vendues aux USA entre le 01/11 et le 30/11. C'est donc certes un succès pour la XBox, mais malgré tout pas écrasant puisque plus de gens ont ignoré la XBox 360 et ont acheté une PS2.

    "Le responsable de ce chiffre peu banal, c’est en partie Call of Duty 2, qui s’est vendu à 250 000 copies." => Exact, et le désintérêt du public japonais pour ce genre de jeux explique le flop de la X360 là-bas. DOA2 repoussé à fin décembre est sûrement la cause majeure de ce flop, mais il est très étonnant que Microsoft sorte une console dans le but de percer le marché japonais... sans plusieurs gros hits (3 ou 4 minimum) ! Alors forcément, si leur seul atout est repoussé... Vraiment on se demande à quoi ils pensent chez Microsoft :-?
    L'avenir n'est toujours pas radieux pour eux au pays du soleil levant.
    0
  • ComandoCool
    Merci pour les précisions Ikkei, c'est plus intéressant que l'article lui-même ;-)
    0
  • kekeboy
    Peut-être que les chiffres ne sont pas actuels mais si n'empeche que la Xbox 360 s'est mal vendus et ça c'est pas la fautes aux chiffres érronés de info-du-net ...

    Après c'est normal que Call Of Duty 2 s'est bien vendu, c'est seul jeu potable de la Xboite ...

    Et puis moi je dis : Vive Gamekult !!!
    0