Des ventes finalement décevantes pour l'iPhone ?

Apple iPhone

Alors que tous les analystes tablaient sur des ventes autour du million depuis son lancement, AT&T, l’opérateur exclusif de l’iPhone aux U.S.A. , vient de leur faire prendre une douche froide.

146 000 iPhone pour les deux premiers jours

L’opérateur télécom a en effet indiqué que « seulement » 146 000 clients avaient souscrit à l’offre iPhone, les 29 et 30 juin dernier. De quoi désarçonner les experts les plus optimistes qui avaient annoncé des ventes d’un minimum de 400 000 unités lors des deux premiers jours de commercialisation.

Des projections à la baisse

Les projections les plus optimistes prennent donc un sérieux coup dans l’aile et renvoient les analystes à leurs chères études. Cette annonce met également un coup de massue à l’action Apple qui perdu hier 6,13% de sa valeur, soit 8,81$ à 134,88$. Celle-ci pâtit également de l’annonce de la découverte d’une faille de sécurité dans l’iPhone (voir l’actualité « Une faille de sécurité dans l’iPhone »).

L’analyse : C’est un vrai coup dur pour l’iPhone d’Apple qui avait tendance jusqu’ici à soulever l’enthousiasme. On relativisera toutefois ces chiffres en précisant que le nombre d’iPhone activés ne correspond pas exactement au nombre vendu. Toutefois, il est peu probable que ce chiffre marque une différence significative. Mais tous les doutes seront levés dès demain soir. Apple dévoilera à partir de 23 h, heure française, ses résultats financiers trimestriels.