Les ventes high-tech baissent en 2011

Le contexte économique n’est toujours pas très favorable aux ventes de produits high-tech qui baissent de 4 % sur les cinq premiers mois.

Selon les données de l’institut GfK, les ventes de biens technologiques ont baissé de 4,1 % en France de janvier à mai. La conjoncture socio-économique « tendue qui engendre des reports dans les décisions d’achats des consommateurs » est la principale responsable de cette baisse. Le chiffre d’affaires global est ainsi passé de 9,66 milliards d’euros à 9,26 milliards. 

Tablettes et smartphones à la fête

Dans le détail, c’est surtout le marché des téléviseurs qui est le grand perdant de ce premier semestre, la faute aux ventes historiques de l’année dernière déclenchées par la Coupe du monde de football. Même si les ventes de postes augmentent de 6 % à 3,6 millions, le chiffre d’affaires baisse d’autant en raison des prix en forte baisse des appareils. L’informatique ne se porte pas bien mieux avec une chute en volume et en chiffre d’affaires de 2 %. Les PC de bureau perdent 16 % de leur chiffre d’affaires ; et les portables, pourtant jusqu’alors stables, 4 %.

Ce ne sont finalement que les tablettes et les smartphones qui tirent le marché par le haut. La croissance de ces derniers est ainsi de 80 % avec 3,8 millions de pièces. Cela freine ainsi la chute du marché global de la téléphonie : -15 % en volume et -40 % en valeur. La fin de l’année 2011 devrait en revanc