VIA Isaiah pour contrer l'Atom d'Intel

Logo VIAAujourd’hui, la mode des constructeurs est de se lancer dans la production d’ultraportables à bas prix. Sans se lancer dans cette entreprise, le fondeur taïwanais VIA en produit tout de même un composant : un processeur. Annoncé il y a quelques semaines sous le nom de code Isaiah, ce nouveau CPU a subi les tests de nos confrères d’UMPC Portal. Ceux-ci l’ont comparé à son aîné, le C7-M cadencé à 1,2 GHz, en baissant sa fréquence à 1 GHz.

Performances au rendez-vous

Les résultats du benchmark CrystalMark parlent d’eux-mêmes. Avec un score final de 14382 points pour l’outsider contre 25927 pour l’Isaiah, le nouveau processeur low-cost de VIA s’en sort plutôt bien. De plus, les assembleurs recherchent à tout prix à baisser au plus les consommations des composants de leurs ultraportables à bas prix. Aussi, l’Isaiah qui sera cadencé à 2 GHz lors de sa sortie ira dans ce sens puisque la version testée par nos confrères ne consommait que 3,5 W.

Partenariat VIA/nVidia

Enfin, alors que quelques rumeurs concernant le rachat de VIA par nVidia traînent sur la toile, le fondeur américain a signé un accord avec VIA pour intégrer ce nouveau processeur à sa carte mère pour ultraportable à bas prix. Cette stratégie s’inscrirait dans son combat contre le processeur Centrino Atom d’Intel. Intel qui fait d’ailleurs de l’ombre à nVidia sur le marché des cartes graphiques dédiées avec son projet Larrabee. Cependant, le partenariat VIA/nVidia ne verra sa plateforme opérationnelle qu’au premier trimestre 2009, ce qui laisse le temps à Intel d’asseoir son Atom qui sortira en juin prochain.