Si sa vidéo atteint 200 000 vues, il échappe à une amende pour piratage

« J’ai été obligé de créer ce site, car j’ai passé huit ans à diffuser des logiciels piratés, et je me suis fait prendre », explique Jakub F, un internaute tchèque qui fait face à la justice de son pays pour violation de copyright, suite à une plainte déposée notamment par Microsoft, Sony, HBO ou la Fox. Sur ce site (en tchèque, comme la vidéo qui l'accompagne), il explique donc qu’il a passé un accord avec les plaignants, selon lequel il devait diffuser une vidéo dans laquelle il s’excuse de son comportement. Si la vidéo est vue au moins 200 000 fois, il échappera à une amende de près de 210 000 euros.

C’est un accord inhabituel que cet internaute a passé avec les ayants droit qui ont porté plainte contre lui. Mais c’est peut-être une issue plus logique qu’une lourde amende : le pirate n’ayant pas les moyens financiers de verser une telle somme aux plaignants, cet accord se serait donc imposé comme un compromis acceptable pour les deux parties. « Je pensais que je ne faisais rien de mal », explique le pirate sur son site. « Je pensais que ça n’affectait pas les grandes entreprises. Je ne l’ai même pas fait pour l’argent, mais parce que cela m’amusait ».

Malgré ce message pour le moins culpabilisant envers lui-même, Jakub F. n’échappera pas à la totalité de sa peine pour autant. En outre, il a été condamné à trois ans de prison avec sursis, et devra notamment participer à des travaux d’intérêt général au cours desquels il prendra part à des campagnes publiques d’information concernant le piratage sur Internet.

Une vidéo pour échapper à une amende

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire