Sécurité routière : un clip choc diffusé exclusivement sur Internet

Un extrait du clipUn extrait du clipC’est une première pour la Sécurité routière : communiquer exclusivement sur Internet. C’est la première fois que l’un de ses clips de sensibilisation ne sera visible qu’en ligne. Le but est de toucher en priorité les 18/24 ans dont les accidents de la route sont la première cause de mortalité. Selon le sociologue David Le Breton, interrogé par nos confrères de 20 Minutes, « les jeunes générations sont davantage sur le Net que devant la télévision ».

Pour Michèle Merli, déléguée interministérielle à la Sécurité routière, cette diffusion exclusive au Net sera pertinente. « Le film dure cinq minutes, et pour le voir, il faut aller le chercher. Cela relève d'une démarche volontaire », explique-t-elle lors d'un chat organisé par Libération

« Un clip qui fait confiance à l'intelligence »

Cette diffusion autorise d’après elle une réalisation et un message bien plus dur que ceux d’un clip télévisé : « bien évidemment, nous n'aurions pas fait un clip aussi dur, s'il était arrivé chez ceux qui regardent la télévision. Nous pensons qu'il sera efficace, justement parce qu'il fait l'objet d'une démarche volontaire. Il s'adresse à quelqu'un qui recherche une information de vérité vraie. C'est un clip qui fait confiance à l'intelligence, parce qu'il prête à penser, ensuite chacun doit se déterminer », poursuit-elle.

La vidéo « Insoutenable » est visible sur le site de la Sécurité routière et sur YouTube.


Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
34 commentaires
    Votre commentaire
  • n1gh7m4r3
    Mué c'est encore très léger...

    Après c'est bien de faire des clips violents mais les jeunes s'en foutent complétement.
    Ils seront encore des milliers à des rassemblements Apero Facebook, à boire comme des trous, faire chier les riverains et les autoritées publiques.

    J'arrive vraiment pas à comprendre ce genre de comportement...
    -2
  • noldarn
    Belle vision de la jeunesse n1gh7m4r3 ... Et as-tu participé à un de ces fameux apéros pour savoir que les participants boivent tous "comme des trous" ou bien tu n'as vu que les images du journal de TF1?
    Parce-qu'il existe par exemple des "apéros de quartier" depuis quelques années, et les participants ne sont là que pour discuter tout simplement autour d'un petit verre, bien loin des orgies auxquelles tu fais référence ...
    3
  • n1gh7m4r3
    Merci j'ai déjà reçu des voisins pour un apéro.

    Mais ce genre de "meeting facebook" c'est clairement pas le même but que tes "apéros de quartier"

    Pour répondre à ta question : non, je n'ai jamais participé à ce genre d'apéros.
    Mais il suffis que je regarde l'état de mes amis lors d'une fête ou un camping, fête qu'il ne conçoivent même pas sans alcool.

    La majorité des jeunes qui boivent, boivent trop c'est comme ça.
    -2