Quand la raie manta inspire la ville flottante du futur

A quoi ressemblera la ville de demain ? L’architecte français Jacques Rougerie partage sa vision à travers un concept avant-gardiste. Il s’agit d’une ville flottante dont la structure s’inspire de la raie manta.

La Cité des Mériens, c’est son nom, se définit comme une ville scientifique spécialement conçue pour l’observation et l’étude de la biodiversité marine. Faisant un kilomètre de long pour 500 mètres de large, elle peut accueillir 7000 habitants ou plutôt "mériens", une population de chercheurs, d’enseignants et d’étudiants. Faisant également office d’université océanographique internationale, on y retrouve des salles de classe et des amphis, des laboratoires et des bibliothèques, des espaces de vie et de détente ainsi que des salles sportives et culturelles. Le tout étant réparti sur plusieurs niveaux. Autonome en énergie en s’appuyant sur l’énergie marine, la plateforme mobile intègre en son sein un lagon permettant aux bateaux d’accoster.  Enfin, elle dispose de fermes aquacoles et serres hydroponiques à l’extrémité de ses ailes.

Pour l’heure, cette ville flottante est uniquement un concept en attente de concrétisation.


Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire