Virgin sera le premier MVNO à proposer la 4G

L’opérateur virtuel Virgin Mobile sera le premier de son genre à proposer la 4G à ses clients. L’information a été donnée ce matin à l’occasion d’une conférence presse, en présence du patron de la firme, le milliardaire Richard Branson. Sauf que contrairement à la 3G, Virgin n’exploitera ni le réseau d’Orange, ni celui de SFR. C’est Bouygues qui a été retenue pour fournir de la 4G aux clients Virgin, un accord qui devrait prendre effet à partir du premier semestre 2014.

Ce choix témoigne surtout d’une reconnaissance du réseau de Bouygues, qui devrait être bien supérieur à celui de ses concurrents à compter du 1er octobre prochain, date à laquelle les fréquences 1800 MHz abandonneront la 2G au profit de la 4G. Un avantage théorique que nous nous empressions bien entendu de vérifier passé cette date.

Cette annonce est également pleine d’espoir pour l’opérateur virtuel, qui souffre depuis 2012 d’un net recul de client, passant de près 2 millions en 2011 à 1,7 million l’année suivante. La 4G est un critère crucial pour le marché de la téléphonie mobile, les trois grands opérateurs succédant des annonces la concernant depuis la rentrée. Si le déploiement est particulièrement rapide pour une nouvelle technologie mobile, il faudra tout de même attendre la fin de l’année voire le début de l’année prochaine pour voir le nombre de villes couvertes augmenter sensiblement.

Un nouveau forfait mobile pour patienter


Mais d’ici 2014, Virgin lance un nouveau forfait 3G+ (au débit limité à 3,6 Mbit/s !) sans engagement, avec appels et SMS/MMS illimités, mais surtout pour la première fois sur un forfait mobile, 10 Go de donnée ainsi qu’un gigaoctet dédié à l’international. Pratique pour les voyageurs en mal de check-in à travers le monde. Le tarif ? 19,99 euros par mois, soit l’équivalent du forfait tout illimité de chez Free, moins bien équipé en matière de data. Et ce n’est pas tout, puisqu’un smartphone sera fourni avec sous forme de prêt, un Acer Liquid Z3 qui pourra être revenouvelé tous les deux ans.

Ce forfait nommé Telib s’inspire clairement des services de prêts que l’on voit fleurir en région parisienne, entre Velib et Autolib. L’intérêt pour l’utilisateur est de ne plus avoir à acheter un smartphone, à condition de se contenter de celui fourni. Ce même forfait pourra être compatible avec la 4G lorsqu’elle sera disponible, à condition de s’acquitter d’un supplément qui n’est pas encore connu. Les 10 Go de donnée fournis devraient trouver tout leur intérêt dans ces conditions... seulement si un smartphone compatible est fournis.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire