Le téléchargement en ligne non rentable

Il y a quelques temps déjà, Apple lançait sa plate-forme de musique en ligne au prix de 0,99€ le titre. Toutes les plates-formes qui se créèrent ensuite s'allignèrent sur ce prix pour des questions de conccurence. Aujourd'hui, Jean-Noël Reinhardt, le président de VirginMega.fr annonce qu'il serait bon de revoir le système de téléchargement en ligne, pour des questions de rentabilité.

En effet, ce prix paraîtrait "trop cher" pour les adeptes du téléchargement et "pas assez cher" pour les plates-formes, qui selon Reinhardt ne gagneraient que 1 centime d'euro brûte sur chaque morceau : " [...] nous payons 0,16 euro de TVA, 0,70 euro aux producteurs, 7 cents à la SACEM et 5 cents de frais de transaction [...] ".

VirginMega.fr sera-t-il fermé un jour pour des questions de rentabilité ? Quoi qu'il en soit, la différence de rentabilité entre une vente sur CD et une vente en ligne est flagrante, puisque pour un CD vendu, c'est 30% de marge brûte pour Virgin. En même temps, 70% du prix pour les producteurs sur la musique en ligne, contre 7% pour les auteurs, il y a de quoi se poser des questions...

Source : Whynet.org
Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
29 commentaires
    Votre commentaire
  • thelion
    De toute façon, il n'y aura jamais d'accord entre ceux qui achètent et ceux qui récupèrent l'argent.
    0
  • Dams
    "On ne peut pas proposer du téléchargement en ligne... il n'est même pas possible d'arnaquer les gens pour faire du bénéfice !" :roll:

    Si les producteurs baissaient leurs marges de 10cts et les musiques de 5cts, ca arrangerai presque tout le monde ! 70cts c'est énorme :-o
    0
  • infopass
    C'est clair. Les producteurs prennent beaucoup trop d'argent sur les titres de musiques
    0