Le premier humain porteur d’un virus informatique

La BBC dévoile aujourd’hui une information selon laquelle un chercheur britannique, Mark Gasson, mènerait actuellement une expérience consistant à implanter un virus informatique dans un corps humain. Concrètement, il s’agit d’implanter une puce contenant le code malicieux dans la main du sujet, lui permettant ainsi de transmettre le virus à d’autres appareils sans fil.

Un virus destiné aux puces électroniques

La puce en question, similaire aux puces électriques implantées aux animaux de compagnie, peut donc être utilisée pour ouvrir une porte ou activer un téléphone portable. Une fois équipée du virus en question, il est alors possible de transmettre le code à certains appareils, et ainsi de les corrompre.

À l’heure où l’implantation de puces électroniques dans l’organisme devient monnaie courante, le scientifique explique qu’un danger bien réel existe par rapport à ces appareils. Selon lui, les conséquences pourraient être plus graves, avec notamment des attaques sur des Pacemakers ou encore d’autres types d’implants. « Avec les bénéfices de ce genre de technologies, il y a des risques à considérer », explique Mark Gasson. « Si quelqu’un peut avoir accès à cette puce à distance, cela peut devenir sérieux ».

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
16 commentaires
    Votre commentaire
  • Seb33300
    On pourra acheter des antivirus en pharmacie ?
    6
  • OmaR
    Citation:
    On pourra acheter des antivirus en pharmacie ?

    Ca se vent déjà en pharmacie, mais sous le nom préservatif.
    0
  • alexandre958
    Énorme on dirait le scénario d'un film futuriste, mais cette fois ci pour de vrai... je me demande si c'est plutôt extraordinaire ou inquiétant...
    3