[MAJ] Virus sur Mac : McAfee veut faire peur

Mise à jour : Nous avons finalement été contactés par l’agence responsable du mail alarmiste auquel nous faisons allusion ci-dessous. Il est clairement ici question d’une erreur d’appréciation et de communication autour du billet publié par AvertLabs. L’agence nous précise ainsi que McAfee ne souhaite en aucun cas affoler ses clients (et clients potentiels), et s’excuse donc de cette erreur de communication. Une bonne chose donc, d’autant qu’on le sait, beaucoup d’utilisateurs restent méfiants sur tout ce qui entoure le business des antivirus.

Mailing McAfee VirusEtonnant e-mail envoyé aux personnes inscrites à la mailing de McAfee, le célèbre éditeur d’Antivirus. Intitulé « McAfee met en garde contre l’apparition de malwavre sur Mac OS X », ce courriel est digne de la bande annonce d’un mauvais teen movie.

Paniquer l’utilisateur en quelques phrases

Trois simples phrases d’accroches pour plébisciter une actualité très orientée, publiée sur le blog « Avert Labs » de l’éditeur :

« Il y a beaucoup moins de virus sur Mac que sur PC. Il n’y a que les gens qui surfent sur des sites porno qui risquent d’infecter leur ordinateur. Il n’y a que lorsqu’on ouvre des fichiers, qu’on les envoie et qu’on les télécharge que les virus peuvent contaminer notre machine. »

Voilà qui est inquiétant, d’autant plus qu’on le sait, les utilisateurs (de plus en plus nombreux) de Mac OS ont tendance à ne pas installer d’antivirus. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il n’existe pas véritablement de « virus » capables de s’attaquer à un Mac de manière transparente.

Un double discours ?

avertlabs mcafee virusMcAfee le sait d’ailleurs bien, puisque une fois que le lecteur affolé a cliqué sur le lien informatif du blog de McAfee, pour peu qu’il comprenne l’anglais, il apprend rapidement que le virus qui vient de faire trembler sa boîte électronique est en fait un simple trojan qui ne s’installe qu’après avoir effectué les opérations suivantes :

  • Avoir visité un site pornographique infecté ;
  • Avoir téléchargé un prétendu codec vidéo fournit par le site pornographique ;
  • L’installer et indiquer le mot de passe admin de votre compte utilisateur.

Notre avis : la communication par e-mail autour de ce supposé virus est donc en totale contradiction avec l’article publiée par le blog Avert Labs. Sauf qu’entre temps, les utilisateurs anglophobes ou peu regardants ne garderont que le message « les virus sur Mac arrivent, McAfee veille ». Il faut donc savoir décoder la communication de certains éditeurs, ce cas en est donc un bon exemple.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
13 commentaires
    Votre commentaire
  • zbooby@idn
    Brrrrr... J'avoue, j'ai peur! =D
    0
  • shadeone
    je parierai mes bijoux de famille que ce sont les editeurs d'anti-virus eux meme qui produisent la plupart des virus actuels.
    Baser un business de plusieurs centaines de milions de dollars sur le bon vouloir d'une poignée de talentueux jeunes programmeurs déviants, ce n'est pas sérieux, non ?
    0
  • Goop
    shadeone: c'est un éternel débat, perso j'ai tendance à penser que si des "hackers" et autres créateurs de virus avaient effectivement bossé pour des boîtes d'anti-virus, y'aurait eu des fuites, ou y'en aurait au moins eu un qui aurait balancé le poteau rose... J'ai pas le souvenir de ça.
    0