Le virus Duqu affole Microsoft

Un nouveau Virus baptisé « Duqu » a récemment été découvert dans huit pays, dont la France, les Pays-Bas, la Suisse, l’Ukraine, l’Inde, l’Iran, le Soudan et le Vietnam. Il est comparé au virus Stuxnet, connu pour avoir lancé des attaques contre le programme nucléaire iranien, et est donc pris très au sérieux. Microsoft a annoncé travailler à une manière de le neutraliser.

Le nom, pour le moins exotique, de ce virus lui a été donné par les chercheurs qui l’ont découvert en raison des fichiers qu’il génère, qui portent tous le préfixe « DQ ». Il se montre « quasiment similaire » au virus Stuxnet, et partage le même mode de fonctionnement que ce dernier, mais se concentre en revanche sur la collecte de données plutôt que sur le sabotage de systèmes informatiques.

Microsoft prend la menace au sérieux, le virus exploitant une faille de Windows pour se propager. L’éditeur a déjà publié un outil permettant de bloquer la propagation du malware, et sortira prochainement une mise à jour de son système pour le neutraliser définitivement.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • sohand
    Après 30m en idle vous indiquez qu'il a retrouvé un niveau de performances satisfaisant mais le tableau indique une vitesse en lecture encore pire qu'avant le idle.
    0