Après le jeu de Go, l'IA veut s'attaquer à Doom

Après avoir battu le champion du monde de Go, les chercheurs en IA relèvent un nouveau défi. Au prochain Computational Intelligence and Games Conference organisé en Grèce, Doom, un jeu FPS constituera le nouveau terrain d’affrontement. Les participants à la Visual Doom AI Competition seront départagés lors d’un deathmatch.

Les jeux vidéo sont plus difficiles à maîtriser

Selon Demis Hassabis, un des fondateurs de DeepMind, le département à l’origine d’AlphaGo, les jeux vidéo constituent un sérieux défi pour les concepteurs d’IA. En effet, contrairement au Go où toutes les informations sont disponibles, les données sont parcellaires. Dans cette configuration, un être humain parviendra à élaborer une stratégie plus efficace qu’un programme.

Afin que les chances soient équitables, l’écran constituera la seule source d’information. Ainsi, les capacités d’apprentissage de l’IA feront la différence. Les équipes intéressées pourront s’inscrire jusqu’au 31 mai, ils auront jusqu’au 15 aout pour soumettre la version finale de leur projet.

La compétition se déroulera en deux formats, dans un premier temps, les adversaires s’affrontent au sein d'un univers connu avec seulement des lance-roquettes. Ensuite, ils pourront utiliser la panoplie complète des armes, mais le terrain de jeu sera aléatoire. Tout comme dans Doom deathmatch, celui qui aura le plus de frags gagnera.

Plus d’informations sur Visual Doom AI competition.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire