Une voiture semi-autonome arrive chez Cadillac en 2017

La technologie d’automatisation des automobiles se précise chez certains constructeurs. Le géant américain General Motors a quelques détails sur sa première voiture utilisant une solution mise au point par les ingénieurs du groupe. Il s’agira d’un modèle de la célèbre marque de luxe Cadillac, qui sera doté du « Super Cruise ». Derrière ce nom se cache un système complexe semi-autonome, c’est-à-dire qu’il peut prendre le contrôle sur les commandes du véhicule, mais de manière temporaire seulement. De quoi permettre au conducteur de rouler sans avoir les mains sur le volant et les pieds loin des pédales, pour ainsi se reposer un peu.

Le dispositif ne se réserve pas un seul type de conduite, puisqu’il est aussi capable avaler les kilomètres sur autoroute à haute vitesse qu’à gérer le trafic urbain. Le Super Cruise devrait être installé pour la première fois sur une Cadillac prévue pour arriver en 2017. Cette technologie s’accompagnera du système V2V (Vehicle-to-vehicle), qui vise à connecter les voitures entre elles afin de les faire communiquer sur l’état de circulation. Cela devrait permettre de réduire les embouteillages et d’alerter le conducteur des zones de danger, lors d’accident notamment.

La solution retenue par General Motors ne tend pas à remplacer totalement l’humain, mais plutôt à l’assister dans les phases ennuyeuses (les trajets autoroutiers ou les bouchons). À l’inverse, Google travaille sur des autos totalement autonomes, capable de se rendre d’un point A à un point B sans aucune intervention extérieur. Si cela ressemble beaucoup au futur à long terme, les voitures semi-autonomes devront d’abord se faire une place sur nos routes avant d’en arriver là.