Le car-jacking, les japonais s’assoient dessus !

Des chercheurs japonais ont développé un système qui permettrait de sécuriser les voitures de manière on ne peut plus originale : en identifiant le conducteur grâce à un scan de son fessier.

Ce sont des ingénieurs de l’Advanced Institute of Industrial Technology de Tokyo qui ont travaillé à la mise au point de ce système. Le projet consiste à équiper le siège conducteur de 360 capteurs individuels mesurant la pression exercée au niveau de plusieurs parties du fessier. Chacun de ces capteurs calcule la pression sur 256 niveaux. Un mapping 3D des fesses du conducteur est alors réalisé. Si la cartographie tridimensionnelle fessière de la personne assise ne correspond pas à celle du propriétaire du véhicule, impossible de démarrer la voiture. L’ennui c’est que le système risque de ne pas être efficace si une personne prend ou perd du poids et si elle a quelque chose dans la poche arrière.

Testé sur six personnes différentes, le procédé afficherait une précision de 98%. Les ingénieurs pense que le système sera fin prêt dans trois ans tout au plus. Au diable le car-jacking.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire