Voiture autonome : êtes-vous prêt à mourir pour sauver plus de vies ?

Dans les années 2020, les rues de nos villes pourraient bien être remplies de véhicules totalement autonomes, capables de se déplacer seuls d’un point A à un point B. Ce nouveau type de moyen de transport implique de nombreuses questions, notamment au niveau des réactions dans une situation d’urgence. Sur le papier, aucune voiture ne sera totalement automatisée, dans le sens où le pilote devrait toujours avoir la possibilité de « reprendre la main », pour prendre une décision en cas de problème.

Mais le programme intégré à ces véhicules, déjà particulièrement puissants, pourrait évoluer encore suffisamment pour décider à notre place. La logique informatique ne répond à aucune morale, contrairement aux humains. Certains choix pourraient donc être bien différentes selon qu’un conducteur ou une machine contrôle le volant. Dans le cas d’un accident par exemple, il pourrait être en mesure de déterminer que faire pour sauver un maximum de vies dans la collision. La question se pose : que doit-elle faire ? Protéger en priorité la vie de ses passagers ou le plus grand nombre ?

D’une manière générale, la plupart des gens pensent que les véhicules sont conçus pour mettre à l’abri leurs occupants. Et si ce n’était plus vrai avec ces autos du futur ? Un sondage s’est penché sur l’avis des Américains dans le cas d’un accident impliquant une voiture autonome. L’étude menée par l'Institute for Ethics and Emerging Technologies soulève plusieurs questions, parmi lesquelles : « Les voitures autonomes devraient-elles sacrifier votre vie pour savez plus de vie ? »

La répartition des réponses est des plus équitables. 36% des interrogés considèrent que les véhicules devraient en priorité privilégier leurs vies et ils sont aussi nombreux à penser que cela devrait être laissé à la discrétion de l’utilisateur, qui déciderait en amont du comportement à adopter par la machine. Les autres (28%) n’ont pas de problème avec l’idée que le logiciel devrait effectivement s’assurer de sauver un maximum de personnes possible. Se posera ensuite la problématique des assurances, qui devront déterminer la part de responsabilité des différentes voitures. Un véhicule autonome peut-il est tenu responsable d'un homicide involontaire ?

Et vous, quelle réaction attendriez-vous de votre voiture autonome ?

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire