Londres aura aussi ses voitures autonomes

Westfield Sportscars, Heathrow entreprises et Oxbotica ont rejoint le GATEway project consortium en vue de développer des voitures autonomes qui utilisent une ingénierie et un génie logiciel 100% britanniques.

Les voitures seront utilisées pour une variété de fonctions telles que navettes sans conducteur, service de voiturier autonome et livraisons automatisés. Le projet analysera également la réaction et l'engagement du public avec les véhicules.

Les itinéraires n’ont pas encore été décidés, mais on pense qu’il inclura les parties résidentielles de Greenwich, la station North Greenwich ainsi que la salle emblématique O2.

Des compétences complémentaires

Chacun des trois membres du consortium apporte une spécialité différente au projet. Westfield supervise le design et l'essai des véhicules, Heathrow Enterprises assurera le génie logiciel et Oxbotica s’occupera de la cartographie, de la localisation et de la planification du trajet.

Ce dernier instaurera aussi en Cloud « un système de gestion de navette, les permettant de fonctionner en tant qu’unité à part entière d’un écosystème autonome et synchronisé, en liaison avec des applications smartphones pour la réservation, la surveillance et les rapports. »

Financé par Innovate UK et les acteurs industriels, le GATEway project (Greenwich Automated Transport Environment project) a couté 11,5 millions de dollars.

Au cours des cinq dernières années, les nacelles autonomes ont transporté 1,5 million de passagers, sur une distance de 3 millions de kilomètres, au sein du plus grand et plus fréquenté aéroport du Royaume-Uni, Heathrow.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire