Scandale Volkswagen : un logiciel pour polluer allègrement

Volskwagen accumule les scandales dernièrement. Après une sécurité franchement approximative sur les clés de nombreux modèles, voilà qu’une nouvelle affaire touche le géant allemand. Il s’agit cette fois de la pollution de ses moteurs diesels. Les autorités américaines ont en effet révélé que 482 000 voitures vendues sur le territoire américain ont été équipées d’un logiciel espion destiné à tricher pendant les tests d’émission.

Le logiciel est capable de détecter lorsque le véhicule est soumis à un tel type de vérification. Il active alors un mécanisme pour limiter l’émission de gaz polluants et ainsi passer sans encombre le test. En dehors de ces conditions spécifiques, la voiture dégage alors des quantités jusqu’à 40 fois plus importantes de dioxyde d’azote et de Nox. Les modèles concernés sont ceux équipés d’un moteur quatre-cylindres diesel produits entre 2009 et 2015, à l’instar de la Golf, de la Passat ou encore de la Beettle. La marque Audi est elle aussi concernée, propriété de Volkswagen, avec l’A3.

La marque allemande a reconnu les faits, par la voix de son PDG Martin Winterkorn qui dit « regretter personnellement, et profondément, que nous ayons déçu la confiance de nos clients et du public ». S’il assure que le groupe ferait « tout pour regagner pleinement la confiance que tant de gens accordent », l’amende encourue s’élève à 18 milliards de dollars, soit 37 500 dollars par voiture concernée.

Lire : La clé de votre Volkswagen n’est pas sûre

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
3 commentaires
    Votre commentaire
  • makin3ro
    C'est $33 000 par voiture donc 16 milliards et non millions.
    0
  • Sebastien_B
    18 milliards pas millions effectivement... C'est pas du tout pareil!
    0
  • herwawan
    Effectivement, une erreur s'était glissée. Merci à vous.
    0