Le vote électronique inquiète la CNIL

Une machine à voterUne machine à voter

La CNIL se dit désormais « réservée » quant à l’usage du vote électronique lors des élections politiques, dans une recommandation publiée mercredi au Journal officiel. À partir de constations, la Commission constate que le vote électronique a d’abord été mis en application dans les élections professionnelles (assemblées générales, conseils de surveillance, etc.) avant de se propager aux votes politiques depuis 2003. 

« Pas toutes les garanties exigées »

Pour la CNIL, le vote électronique «présente des difficultés accrues pour les personnes chargées d’organiser le scrutin et celles chargées d’en vérifier le déroulement, principalement à cause de la technicité des solutions mises en oeuvre ». Plus grave, la Commission estime que depuis 2003 « les systèmes de vote existants ne fournissaient pas toutes les garanties exigées par les textes légaux ».

Plusieurs recommandations sont ainsi émises fixant ainsi les « garanties minimales que doit respecter tout dispositif ». C’est notamment la confidentialité des données et l’authentification des électeurs qui sont au centre de ses préoccupations : « le dispositif doit garantir que l'identité de l'électeur ne peut pas être mise en relation avec l'expression de son vote, et cela, à tout moment du processus de vote, y compris après le dépouillement ».

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
4 commentaires
    Votre commentaire
  • the_down
    et pourquoi ne pas ajouter une image sur l'écran...comme ça les crétins que ne savent plus lire et écrire et qui sont actuellement au lycée pourront voter... et pour le recompte des voix, c'est tellement plus pratique et rapide d'avoir des fichiers au format électronique a truquer
    -2
  • HerveS@idn
    Moi je comprends pas trop comment ça se fait qu'on puisse payer ses impôts, faire des achats et tout un tas de choses depuis son ordi et pas voter. Et je suis sûr que ça réduirait considérablement les taux d'abstention de pouvoir voter de n'importe où. Ça ne doit vraisemblablement pas être intéressant pour les partis politiques pour qu'aucun effort ne soit fait à ce sujet.
    0
  • Sundevil
    Citation:
    Moi je comprends pas trop comment ça se fait qu'on puisse payer ses impôts, faire des achats et tout un tas de choses depuis son ordi et pas voter.


    C'est tout simplement très compliqué à faire. Payer ses impots est nominatif et tu ne peux pas truquer le montant de tes impots qui est calculé avant et peut être recalculé.

    Maintenant pour le vote, il faut absolument garantir l'anonymat des gens et que l'on ne puisse pas truquer les votes et ça c'est compliqué.
    2