La sonde Voyager 1 a quitté le système solaire selon la NASA

La sonde Voyager 1, qui parcourt l’espace depuis 1977, vient de quitter le système solaire selon un communiqué officiel de la NASA. Cela fait longtemps que la position exacte de cette sonde, qui se déplace à la vitesse d'environ 61 000 Km/h, fait débat, mais l’agence spatiale américaine vient d’annoncer de manière formelle que cette dernière est bien sortie de notre système, en faisait l’objet humain le plus éloigné de notre planète.


Voilà plus d’un an que la position exacte de la sonde Voyager 1 est l’objet de nombreux débats. En août dernier, une première étude évoquait que cette dernière avait déjà quitté notre système solaire, mais la NASA avait jugé cette dernière peu concluante, et établi sa vérité en décembre dernier en annonçant que l’appareil se trouvait dans la « magnetic highway », en bordure de notre système, mais toujours à l’intérieur de ce dernier.


Aujourd’hui, la NASA parle de « preuves fiables selon lesquelles Voyager 1 a traversé l’héliopause et est désormais dans l’espace interstellaire ». La sonde avait été initialement prévue pour explorer les différentes planètes du système solaire avant d’être désactivée. Mais à la fin de ces différentes missions, l’agence spatiale a conclu que la plupart de ses instruments étaient encore suffisamment fonctionnels pour continuer à travailler, et a donc décidé de l’expédier au-delà des limites du système solaire. Selon les estimations, sa batterie au plutonium devrait encore fonctionner jusqu’en 2020. Passé cette limite, la sonde sera hors de contrôle et continuera de dériver à la vitesse de 61 000 Km/h jusqu’à ce qu’elle rencontre un obstacle.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
2 commentaires
    Votre commentaire
  • xonxoff
    Ca fait rêver, en espérant qu'elle ne passe pas trop près d'une planète peuplée de conquérants plus avancés que nous :p
    0
  • torak_01
    Qui a dit les Goa'ulds ? :D
    0