Vulkan, la promesse d’une meilleure autonomie sous Android

Crédit : Android CentralCrédit : Android Central

Depuis plusieurs années, la capacité des batteries de nos smartphones semble stagner. La barre des 3 000 mAh est encore assez peu fréquemment franchie, même si quelques exceptions demeurent avec des appareils très grand format, à l’instar du Huawei Mate 8 et ses 4 000 mAh. Le plus gros du travail des ingénieurs se focalise plutôt sur les optimisations du côté logiciel, afin d’étendre l’autonomie des appareils.

C’est dans cette logique que Samsung met en avant à l’occasion de sa conférence dédiée aux développeurs, la SDC (pour Samsung Developer Conference), la nouvelle API graphique Vulkan. Lancée il y a quelques mois, cette dernière semble faire des petits miracles puisque les ingénieurs de Samsung sont parvenus à améliorer l’autonomie de 40 minutes sur un Galaxy S7 edge doté d’une batterie de 3 600 mAh. Cela représente une différence de 6 % avec la version fonctionnant sous Open GL, l’API graphique majoritairement utilisée sur mobile.

Le choix de l’appareil n’est pas un hasard puisqu’il s’agit de l’un des premiers à supporter nativement Vulkan. Pour la démonstration, le travail s’est porté sur une adaptation de l’interface du téléphone, TouchWiz, sous Vulkan. Le résultat est donc franchement positif pour l’autonomie, mais pas seulement : la fluidité en tire également partie, pour une expérience utilisateur supérieure à tous les niveaux.

La prochaine version d’Android, pour l’instant connue sous le nom de code « N », tirera également parti de l’API de façon native. On peut donc s’attendre à attendre parler à nouveau dans les prochains mois de Vulkan et de ses possibilités, qui semblent en tout cas très prometteuses.

>>> Lire : Batterie : une durée de vie inégalée, découverte par hasard

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire