Le warez ne veut plus du peer to peer

Infos-du-Net.comLe piratage, s’il est qualifié de “pratique sauvage” par les majors et le gouvernement, est pourtant une mécanique très bien huilée. Et pour cause. Lorsqu’un pirate s'attelle à la tâche de contourner les protections d’un produit, il publie ensuite le fruit de son travail à sa communauté. Il arrive parfois (un peu tout le temps, en fait) qu’une fuite fasse atterrir le jeu sur les réseaux peer to peer qui se font un plaisir de répandre celui-ci à travers le monde. Cependant, il semblerait que certains groupent de warez prennent de plus en plus cette pratique en grippe...


Le groupe WAR3X, spécialisé dans la copie de jeux Xbox, exprime son sentiment par rapport au peer to peer. Dans sa dernière copie, celle du jeu “Le parrain”, un fichier accompagnant ceux du jeu explique ceci : "Si vous appréciez ce jeu, n'oubliez pas de soutenir ses auteurs en achetant l'original. De plus, nous ne soutenons pas de réseaux P2P comme kazaa, emule et bittorent qui existe juste pour télécharger des (médias) pirates. Ainsi ne diffusez pas, s'il vous plaît, nos réalisations dans de tels endroits." Plutôt explicite, la position du groupe n’est clairement pas tournée en faveur du peer to peer, ce qui peut avoir de quoi surprendre lorsqu’on se demande la véritable motivation de ces bricoleurs...

Source : Zataz
Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
18 commentaires
    Votre commentaire
  • bennybeams
    Mouarf, c'est simplement qu'en indiquant ça dans leurs fichiers piratés, ils se dédouannent face à la justice et espère qu'elle sera moins sévère si ils se font attraper !

    Ils ne pensent pas un mot de ce qu'ils ont écrit... sinon je ne vois pas l'intêret !
    0
  • Deathroll
    D'autant plus que dans une équipe de Warez, la principale motivation est le partage...
    0
  • mrbeaM
    Cependant, il semblerait que certains groupent
    il s'agit du nom commun et non du verbe grouper ; les noms communs ne prennent pas -ent au pluriel.
    0