Pour Warner Bros, sous-titrer c'est déjà pirater

Warner BrosWarner BrosAprès les sites de partage de fichiers, après les sites de Streaming, voilà que les sites spécialisés dans le sous-titrage (ou fansubbing) de séries et films étrangers se voient directement menacés en France. C’est Warner Bros qui lance l’offensive contre ces sites, nés au milieu des années 2000 en même temps que l’essor des séries et films étrangers sur l’Internet français, pour des productions qui ont souvent mis beaucoup de temps avant de bénéficier d’une traduction officielle, voire même n’en ont jamais reçu...

Warner Bros menace les sites français


Warner Bros Entertainment France n’a donc pas fait dans la dentelle, et a tout simplement envoyé une lettre recommandée à plusieurs sites spécialisés dans le sous-titrage. Dans ce courrier, la major détaille que plusieurs de ses séries, dont Cold Case, Friends, Gossip Girl, Smallville, Nip/Tuck, Terminator : the Sarah Connor Chronicles ou encore The Big Bang Theory font l’objet de traductions illicites sur ces sites. Bien entendu, Warner demande l’arrêt immédiat des activités sur les séries concernées.

« Vous êtes par la présente mis en demeure de cesser sans délai toute reproduction, représentation, mise à disposition du public, adaptation, traduction et/ou transformation des oeuvres Warner Bros. sous quelque forme que ce soit ; (...) cesser sans délai toute contribution à la commission de ces infractions par fourniture de moyens de nature à vous en rendre complice ; (...) de prendre immédiatement toutes les mesures qui s’imposent pour que les traductions des dialogues des oeuvres Warner Bros. n’apparaissent plus sur le site contrevenant et sur tout autre support placé sous votre contrôle, directement ou indirectement », explique la lettre envoyée aux différents sites.

Une fois de plus, nous retombons dans le cas d’école bien connu d’une major qui tente d’effrayer plusieurs sites en même temps en y allant de sa petite menace. Une menace qui fonctionne, puisque certains comme le site Frigorifix, préfèrent ne pas prendre de risques : « jamais, jusqu’à présent, nous n’avions eu de menaces aussi réelles et immédiates (...) nous n’avons pas les moyens de subir une procédure judiciaire », expliquait un administrateur du site, précisant que si son équipe n’arrête pas la traduction, leur travail ne sera plus disponible sur le site. La chasse aux sites de sous-titrage est donc bel et bien ouverte, au même titre que celle lancée contre les sites de partage ou les sites de streaming. Il reste, une fois de plus, à savoir si une offre légale digne de ce nom va venir rapidement compenser une possible disparition de ces sites, à l’image de l’initiative lancée par TF1, qui propose de diffuser certaines séries sur son site de vidéo à la demande seulement 24 heures après leur diffusion américaine (pour un prix encore un peu élevé, toutefois).

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
29 commentaires
    Votre commentaire
  • MaxGix
    Donner un coup de pied à la surface d'une fourmilière ça ne sert à rien, au dessus ça s'agite ,en dessous ça continue de bosser.
    Sinon vu les séries, à part The Big Bang Theory, ça ne sera pas une grande perte :D
    goûts couleurs toussa j'sais :o
    0
  • Dr_cube
    Après l'interdiction de mettre des paroles de chansons sur le Web, voilà qu'on est interdit de mettre des traductions de transcripts de séries. Je rappelle qu'il s'agit simplement de fichiers textes avec les différentes répliques des personnages associées à un temps. Il n'y a donc pas l'oeuvre entière, mais simplement les sous-titres, qui plus-est traduits dans une autre langue.
    Je comprends que la diffusion du fichier vidéo raw et/ou du fichier vidéo encodés avec incrustation de sous-titres puisse déranger les majorettes. Mais que la diffusion de fichiers textes reprenant une infime partie de l'oeuvre les dérange à ce point, c'est assez honteux.

    Bientôt on n'aura plus le droit d'écrire le titre les films et des séries sur le web ! On n'aura plus le droit d'appeler nos enfants avec les noms des héros de films et de séries. On n'aura plus le droit d'écrire une critique de film, ou de parler d'un film après l'avoir vu au cinéma ou en DVD.

    Il ne faut pas se laisser faire. Ces types roulent en avion privé. Qu'ils me prouvent que les téléchargements sur Internet leur font perdre de l'argent, et je mange mon chapeau. Je pense plutôt qu'ils gagnent de l'argent grâce à ces téléchargements, car ça fait connaître leurs oeuvres et ça leur permet de tester le succès des oeuvres sur différents marchés sans dépenser un rond.

    On a vu ça en France avec Naruto :

    C'était certainement le manga le plus scantraduit et le plus fansubé au monde. C'est lui qui a lancé bon nombre d'équipe de traductions. Ca a permis aux éditeurs français d'évaluer son succès, et ainsi d'adapter le marketing lors de la parution officielle en France. C'est pas toutes les oeuvres qui peuvent se targuer d'avoir déjà plusieurs centaines de milliers de fans avant même la première parution ou la première diffusion ! Et le résultat a été sans appel : le manga est resté à la tête des ventes de BD (et de livres !) pendant des années, et GameOne a battu des recors d'audience dès les premières diffusions. Je suis sûr que ça n'aurait pas été de cet ordre si personne n'avait connu Naruto avant.

    Je suis donc convaincu que le téléchargement illégal, les sous-titres amateurs, et les scans traduits permettent d'accroître les ventes lorsque c'est fait par des fans, pour des fans. Je rappelle que les équipes de traduction de mangas et d'animes retirent généralement leurs fichiers lorsque l'oeuvre est licenciée en France. Ca devrait être pareil pour les séries et les films, mais le modèle économique est légèrement différent.

    Bref, avant d'essayer d'interdire le téléchargement et de se mettre leurs fans à dos, ils feraient mieux de réfléchir. On peut vivre avec Internet ! On peut vivre avec son temps. Il suffit d'ouvrir les yeux et de s'adapter légèrement.
    9
  • Gooniz
    Bon je sais pas si leur communiquer va changer grand chose... mais bon c'est bien dommage tout ça surtout que les sous-titreurs sont avant tout des passionnées. Voila qui va redorer l'image de la warner...
    1