Waze étend son service de covoiturage à tous ses utilisateurs de San Francisco

Depuis le mois de mai, Waze teste son nouveau service de covoiturage à San Francisco. Ce premier essai était uniquement disponible à un quartier délimité de San Francisco. La société vient tout juste d’annoncer qu’elle étend son service de covoiturage à l’ensemble des utilisateurs de la ville.

Un système qui diffère de Uber

Le service de covoiturage baptisé Waze Rider permet aux personnes de partager leur trajet entre leur domicile et leur lieu de travail en utilisant l’application Waze pour smartphones. Waze Rider est différent des services tels que Uber Pool. En effet, avec Uber Pool, plusieurs utilisateurs peuvent se partager une même course mais le chauffeur lui est rémunéré. Avec Waze Rider, le but du chauffeur n’est pas de gagner sa vie puisqu’il ne recevra qu’une participation pour lui rembourser ses frais d’essence. Pour éviter que certaines utilisent ce service comme principale activité, Waze limite chaque utilisateur, chauffeur comme passager à uniquement deux courses par jour.

Waze Rider ne vérifie pas les informations du chauffeur

Waze Rider est également différent de Uber puisqu’il n’effectue pas une vérification aussi poussée concernant ses chauffeurs. Les chauffeurs sont des utilisateurs ordinaires de l’application et ne sont pas embauchés par la société. De ce fait, Waze ne vérifie pas forcément les informations du chauffeur et ne lui demande pas de photo d’identité. Bien que ses tarifs soient bien moins chers, Waze Rider n’a donc pas pour objectif de concurrencer directement Uber.

>>>>> Lire aussi : Uber mettra ses premières voitures autonomes