Disques durs : après les inondations, l'amende de 525 millions $

Espionnage et disques dursEspionnage et disques dursWestern Digital se serait bien passé de cet arrangement : le constructeur de disques durs devra verser 525 millions de dollars à son concurrent Seagate qui l’accusait de l’avoir espionné.

N’est pas James Bond qui veut ; suite à l’embauche par Western Digital d’un ancien employé de Seagate, ce dernier avait attaqué son concurrent devant une cour du Minnesota en 2006. Il estimait alors que son ancien salarié avait livré des informations à Western Digital.

Coup dur après les inondations

Cinq ans plus tard et après une requalification en procédure d’arbitrage, Western Digital s’est vu condamné à verser la somme faramineuse de 525 millions de dollars à l’ancienne entreprise de son employé. Dans un communiqué, John Coyne, PDG du constructeur précise qu’il va faire appel de la décision et que celle-ci ne remettra ni en cause le rachat en cours de Hitachi GST, ni la remise en état de ses usines thaïlandaises.

Les fabricants de disques durs sont en effet très touchés par les inondations en cours en ce moment dans le pays. Une grande majorité de leur production y est installée et la plupart des usines sont sous les eaux, faisant craindre une pénurie et des hausses de prix déjà effectives.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • shitakunai
    y'en a encore des inondations ?
    oui, c'est vraiment pas le prix depuis fin octobre, et quand je pense qu'il y a des trous du Q sur les sites marchant qui viennent d'acheter un DD à 2 TO à plus de 150 euros et qui disent : excellent rapport qualite/prix....
    0