Le WiFi, un danger pour les avions ?

De plus en plus de compagnies aériennes proposent à leurs passagers de profiter d’une connexion à Internet par WiFi, alors même qu’ils sont en plein vol. Si l’avancée technique s’inspire de ce que proposent un nombre grandissant de trains ces dernières années, la Federal Aviation Administration (FAA), aux États-Unis, met en garde contre ces connexions sans fil qui pourraient être problématiques pour un avion.

Selon cette administration, l’arrivée du WiFi dans nos avions pourrait en effet poser plusieurs problèmes de sécurité : le fait de connecter un avion à Internet, et de maintenir cette connexion en plein vol pour en fournir un accès aux passagers, pourrait notamment permettre à une personne malintentionnée de se connecter aux systèmes informatiques de l’avion lui-même, dans le cas où ces deux services partageraient le même réseau. Bien sûr, la connexion est censée être bloquée par un pare-feu, mais une faille de sécurité permettrait le contournement de cette sécurité par une personne à bord, ce qui mettrait l’avion en danger.

L’autre crainte soulevée par le rapport de la FAA, bien que moins réaliste, concerne le fait d’exploiter une faille de sécurité pour se connecter à distance. De chez lui, un hacker pourrait donc prendre à distance le contrôle d’un avion. Ces scénarios se basent évidemment sur la possibilité qu’une faille reste suffisamment longtemps sans correctif pour pouvoir être exploitée. En outre, la FAA préconise d’utiliser deux réseaux distincts pour assurer d’un côté la gestion de l’avion, et de l’autre fournir une connexion aux passagers, ce qui reste une solution moins économique et globalement peu retenue par les constructeurs et les compagnies aériennes pour le moment.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire