Pas de WiFi gratuit dans les TGV

La coupole de réception satellite installée sur le TGV EstLa coupole de réception satellite installée sur le TGV EstLe Wi-Fi dans le TGV ne sera pas gratuit. C’est le président de la SNCF qui l’a lui-même annoncé, justifiant sa décision par des raisons de coût d’investissement.

Disponible sur le Thalys et en expérimentation sur le TGV Est, le Wi-Fi est encore loin d’être déployé sur l’ensemble des lignes TGV françaises. Si certains clients de la SNCF espéraient encore bénéficier d’une connexion gratuite à terme dans tous les trains, Guillaume Pépy vient de mettre fin à leurs espoirs.

Invité de l’émission Masse critique hier sur France Culture, le grand patron de la SNCF a expliqué les contraintes inhérentes à une connexion Internet à bord des TGV : « Sur le Thalys, le Wi-Fi est gratuit en première classe, payant en seconde, même chose sur le TGV Est. Ce sont des dizaines de millions à investir. On roule entre 300 et 320 km/h et il y a même des tunnels. Une coupole est sur le train, parle à un satellite et un serveur est à bord. C’est un système assez compliqué qui coûte un million d’euros par rame, donc on ne sait pas le faire gratuitement. »

Un système encore en expérimentation sur les TGV

Face à l’engouement des utilisateurs sur la connexion du TGV Est que nous avions pu tester en avant-première, Guillaume Pépy est clair : « On est en période de test commercial, sur Thalys comme sur le TGV Est. Je suis un peu inquiet, car tout le monde veut un accès Wi-Fi, mais tout le monde veut qu’il soit gratuit et illimité. Je ne sais pas si le test va être concluant, mais je le dis franchement, si tout le monde veut du gratuit on ne pourra pas le faire parce que ce sont des dizaines de millions d’euros qu’il faut investir en plus. Si les gens acceptent de payer quelques euros, il y a peut-être un modèle technique et économique. Pour l’instant c’est un peu un point d’interrogation et nous suivons ça de très près. »

Si le dirigeant reste flou quant à la possible extension de l’offre sur les autres trains, il est en revanche clair sur son modèle tarifaire. Actuellement il est encore très cher de se connecter en Wi-Fi dans un train à grande vitesse. Dans un Thalys, il faudra débourser 6,5 € pour 60 minutes ou encore 13 € pour toute la durée du voyage.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
15 commentaires
    Votre commentaire
  • micaub
    Rien de bien étonnant là-dessus même si je trouve que ça reste un peu cher (mais ça dépend de la durée du voyage aussi). En revanche, je me demande si l'inclusion de l'offre dans les billets 1ère classe sera maintenue après la série de tests...
    0
  • nanosyn
    Je suis pas prêt de payer pour ce prix là...
    0
  • tucepa
    Si une parabole, un serveur, un modem et un peu de câblage coute 1 million d'euro tout rond, il devrait y avoir pas mal d'entreprises intéressées pour déployer le bousin vu la marge qu'il peuvent y gratter. Mais certains pourraient peut être proposer la même chose moins cher, disons 10 à 15 fois moins cher, au bas mot. Comment pourra-t-on vérifier le coût réel de cet équipement ? Qui va payer quel Bureau d'étude ? Qui dit la vérité, de nos jours ?
    0