E3 : la conférence de Nintendo

Infos-du-Net.comAprès Sony, c'est au tour de Nintendo de faire son petit show au Convention Center de Los Angeles. La firme de Kyoto aura grandement répondu aux attentes des journalistes présents par la présentation de la Wii et des prochains projets pour DS.

Nintendo aura été plus ponctuel que son compère Sony, puisque là où ce dernier a commencé son Keynote avec près d'une heure de retard, Nintendo a commencé à 9h35 (heure de Los Angeles), soit cinq minutes après l'heure prévue.

Le show assuré pour Nintendo

9h35, donc, la salle s'assombrit, et Shigeru Miyamoto apparait sur un fond de musique issue du jeu Zelda, une manette de Wii à la main, jouant les chefs d'orchestre. La musique s'accélère et une vidéo derrière l'homme montre quelques jeux. Puis, sous les applaudissements, le papa de Mario brandit la manette devant l'assemblée, et laisse la place à Regie Fils Aime, le président de Nintendo of America, pour un petit discours d'ouverture.

Celui-ci explique, comme nous l'avons déjà entendu, que la Wii ne sera pas qu'un simple pas dans le monde de la Next Gen, mais plutôt un revirement complet du jeu vidéo vers une nouvelle manière de jouer. Après ce petit discours, il laisse la place à une vidéo présentant les jeux de la Wii. On y voit tour à tour ce que sera le prochain Mario, le grand retour du jeu d'aviation de la firme, nommé Pilotwings, Metroid, le fameux Red Steel, et bien d'autres. On y voit également pour la énième fois que la manette giroscopique de la console pourra servir, virtuellement, à couper des objets, à diriger un orchestre, à jouer au tennis ou au base ball. La vidéo se termine par l'inscription "2006", confirmant que la console sortira bien avant la fin de l'année. À l'heure où l'on sait que la fameuse PlayStation 3 sortira au mois de novembre, et avec une manette gyroscopique, cette information est cruciale.
Après cette vidéo, Reggie Fils Aime remonte sur les planches et prend la parole. Il développe sur les innovations apportées par la console dans le monde du jeu vidéo, notamment en revenant sur la revolution apportée par Super Mario 64 au monde du jeu en 3D en son temps, insistant sur la capacité de bouger son personnage et l'angle de caméra en même temps dans univers en trois dimensions. Il passe ensuite sur le nom, blaguant comme d'habitude avec un "Merci beaucoup pour les retours positifs sur le nom de la console, c'est la première fois qu'on entend ça...". Il explique ensuite, comme cela a déjà été expliqué, que Wii, qui sonne en anglais comme "we" (nous), signifie l'inclusion, que n'importe qui est invité à jouer. Pas de prix annoncé officiellement pour l'instant, mais une console disponible, selon les mots du président, pour le quatrième trimestre 2006. La concurrence va donc faire rage avec la PS3, qui sortira à la même période.


Le premier Zelda qui vous fera bouger

Après ce discours d'explication, une nouvelle vidéo arrive à l'écran, présentant encore de nouveaux jeux. Parmi eux, à nouveau Mario, la mascotte de la marque, Rayman, Dragon Ball Z, Sonic, One Piece et un Final Fantasy. Vient ensuite l'un des jeux les plus attendu du moment, le fameux Zelda. Première annonce, il profitera bien des fonctions de la Wii, mais mieux que cela, il y aura deux versions du jeu commercialisées sur le marché : une pour GameCube et une spécialement dédiée à la Wii. Cette dernière tirera donc pleinement partie de la manette particulière de la console et permettra facilement de controller la fée du personnage (oui, le retour des fées...), de jouer de l'épée, de tirer à l'arc... Cette dernière fonction a d'ailleurs particulièrement attiré l'attention, dans la mesure où la manette de la Wii y est très bien exploitée, laissant entrevoir un bon avenir. Un petit haut parleur est inclus dans la manette de la console, laissant entendre les sons de la corde qui se tend lorsque le joueur tire celle-ci près de son oreille pendant qu'il vise. L'immersion est donc voulue pour être totale. Notons au passage que le démonstrateur qui présente le jeu n'hésite pas à qualifier la manette de la console de "nunchaku", Nintendo a donc implicitement lui aussi adopté ce raccourci nominatif. Lors des scènes de combat, il est possible d'utiliser une main pour frapper à l'épée et l'autre pour se défendre avec son bouclier, signifiant que les deux parties de la manettes sont équipées de la fonction de détection dans l'espace.

Une floppée de jeux déjà dans les cartons

Viennent ensuite les présentations visuelles et plus détaillées par Reggie Fils Aime de Mario et Metroid et d'autres exemples d'utilisation de la manettes sont encore donnés à travers d'autres jeux pour Wii. Quelques jeux de développeurs tiers, pour lesquels Nintendo donne enfin une importance plus conséquente, sont évoqués. Parmi eux, Rayman, Madden 2006 et Creatures, de THQ.

Reggie Fils Aime laisse ensuite place à deux développeurs, qui viennent présenter dans un anglais doté d'un accent bien français leur nouvelle production, le premier jeu pour Wii duquel nous avons pu vous parler, Il s'agit du fameux Red Steel, créé par Ubisoft Paris. Visuellement, le jeu est plutôt beau quand on connait les capacités de la console, bien moins puissante que ses concurrentes. Durant certaines phases de jeu, on découvre des décors se déroulant dans des rues décorées de néons et autres lumières ainsi qu'une salle d'arcade, théatre d'une fusillade improvisée. Les phases de tir se font bien entendue avec la télécommande, tenue comme une arme à feu, qu'il suffit de secouer une fois pour recharger, à la manière du fameux Time Crisis (pour lequel le fait de tirer une fois hors de l'écran recharge l'arme). Les phases au katana se feront en vue sibjective. On voit sur la présentation le joueur tailler en pièce l'ennemi contre lequel il se bat, et son compère nous explique que de nombreuses directions et manière de porter les coups seront détectées par la console.

Un peu de place pour la DS et le jeu en ligne

Vient ensuite la présentation des prochains projets pour la petite portable de Nintendo, la DS. On commence par nous annoncer que la console s'est vendue à plus de 16 millions dans le monde depuis sa sortie, ce qui représente un million de plus que la concurrente, la PSP. Concernant les jeux, on y présente le fameux Brain Age (Nintendo Brain Training au Japon), qui fut un énorme succès au pays du soleil levant, encore New Super Mario Bros, la réédition du classique de la NES, aux côtés de Pokemon, StarFox, Yoshi's Island 2, Diddy Kong Racing, Final Fantasy 3, Tony Hawk, etc. Puis on y parle de la fameuse Nintendo DS Lite, en annonçant qu'elle sera plus petite et qu'elle aura un écran plus lumineux (merci, on le savait déjà), mais sans annoncer de date de sortie.

Satoru Iwata, le président de Nintendo, intervient ensuite pour expliquer les fonctionnalités en ligne de la console. Il explique que la Wii pourra être connectée 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 au service de jeu en ligne de Nintendo et que celui-ci, commun à celui de la DS, sera entièrement gratuit. Ainsi, même en veille, la console sera connecté à Internet. Iwata explique que cela permettra à Nintendo "d'apporter quelque chose de nouveau et différent chaque jour". On peut imaginer que le joueur qui allumera sa console pourra alors découvrir les mises à jour et nouveautés que Nintendo aura envoyé à sa console pendant ce temps. Nintendo cherche donc vraiment à créer une nouvelle manière de penser le jeu vidéo.

Une petite partie ?

Reggie Fils Aime reprend ensuite la parole pour annoncer que parmi les 3 000 personnes présentes dans la salle, il aimerait bien inviter tout le monde à jouer à la Wii, mais que ceci ne sera pas possible. Cependant, un joueur a été tiré au sort pour s'y essayer. Shigeru Miyamoto le rejoint donc et sort une manette de sa poche. Tous les deux se mettent à jouer à un jeu de tennis, expliquant que le désigné participera lui aussi à la partie. Miyamoto sort alors une enveloppe de sa poche et annonce le nom du gagnant, qui rejoint alors la scène tout souriant. Il se voit confier une manette et Satoru Iwata rejoint les joueurs sur la scène. Nos quatre joueurs s'adonnent donc à une partie de tennis en deux contre deux. Les éclats de rire abondent et laissent entrevoir ce que pourrait être une partie de Wii entre amis.

C'est sur cette note de gaité que s'achève la conférence de lancement de Nintendo, visiblement plus convaincante que celle donnée quelques heures plus tôt par Sony malgré les annonces moins sensationnelles dans l'ensemble, mais laissant entrevoir un avenir radieux pour la firme au plombier à casquette. Reste maintenant à voir le discours d'ouverture de Microsoft, pour lequel le compte rendu devrait arriver dans quelques heures dans nos pages.

Infos-du-Net.com


Infos-du-Net.com


Infos-du-Net.com


Source : GameSpot
Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
32 commentaires
    Votre commentaire
  • Sundevil
    Une seule chose a dire:

    waooooooooo je la veut :mdr: .

    Cette console est vraiment autre chose que la ps3 et son prix exorbitant et sa 'nouvelle' manette qui n'est qu'une copie de celle de la ps2 deja copie de celle de la ps1.
    0
  • chicour-59
    cet article me fait bavé :-P

    vivement sa sortie :-P :-D
    0
  • philippe021
    Nintendo powa ! :love:
    0