Le Wiko Highway Signs fait l’impasse sur la 4G

Le constructeur sino-français Wiko continue de lancer de nouveaux modèles de smartphone Android d’entrée de gamme, sous la barre des 200 euros. Le dernier arrivé, le Highway Signs, est dérivé d’un modèle lancé il y a quelques semaines, le Highway 4G. Pour autant, il perd certains de ses points forts, à commencer par le support de la 4G. Il faudra se contenter de H+, jusqu’à 21 Mbit/s en téléchargement donc. L’écran aussi est différent, puisqu’à défaut de 5 pouces comme sur celui dont il s’inspire, il faut se contenter de 4,7 pouces tandis que la définition s’établit à 1 280 x 720 pixels.

À l’intérieur, un processeur MediaTek à huit cœurs se charge de faire fonctionner l’ensemble, épaulé par un seul giga-octet de RAM. Le stockage interne est assuré par 8 Go, mais un lecteur de carte microSD est accessible pour étendre cet espace. Le capteur photo totalise 8 mégapixels au dos de l’appareil, tandis qu’en façade, un autre de 5 mégapixels devrait garantir des selfies de bonne facture.

Avec seulement 124 grammes sur la balance et une épaisseur de 7,6 mm, ce nouveau Wiko ne devrait pas être trop encombrant. Espérons maintenant que la batterie de 2 000 mAh suffise à offrir une autonomie satisfaisante. En l’état, le Highway Signs se place donc comme un concurrent de notre sélection de smartphones à moins de 200 euros, bien que l’absence de 4G le pénalise face à un Moto G ou un Soshphone.

Lire : Smartphone pas cher : quel téléphone choisir à moins de 200 euros ?

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire