La licence WiMax de Free est confirmée

Infos-du-Net.comL’opérateur Neuf Cegetel contestait depuis quelques temps la licence WiMax attribuée à un autre leader du marché, Free. La société dénonçait principalement les modalités d’acquisition de la licence. Le Conseil d’Etat a confirmé la validité de cette licence par une décision prise le 30 Juin 2006.

Le WiMax est une technologie qui permet de proposer un accès sans-fil à Internet, comme le Wifi, mais sur de très longues distances. Cette innovation permettrait de couvrir une métropole complète mais elle est très controversée.
La société Free est la seule actuellement à posséder une licence WiMax à l’échelle nationale. Elle l’a obtenue suite au rachat en Septembre 2005 de la société Altitude Télécom.

L’opérateur concurrent Neuf Cegetel ne voit pas cette acquisition d’un bon oeil et pour la deuxième fois dénonce cette licence.
En effet, Neuf Cegetel a contesté une première fois la licence face à l’ARCEP (Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes). La demande avait été refusée.
Dernièrement, l’opérateur a porté sa contestation devant le Conseil d’Etat. Mais le résultat est identique et le Conseil n’a pas estimé que l’attribution de la licence à la société Altitude fût une manière déguisée de la mettre dans l’escarcelle de Free.

Free peut reprendre le développement de ces outils utilisant le WiMax. Cependant la société n’a pas encore dévoilé l’utilisation qui sera faite de cette licence mais évoque l’ouverture d’un accès sans fil à Internet dans les grandes villes françaises.

A noter, qu’aujourd’hui, l’ARCEP devrait communiquer les résultats de sa délibération sur l’attribution de licences, à échelle régionale, aux 35 opérateurs candidats.

Source : ZDNet.fr
Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
7 commentaires
    Votre commentaire
  • tibibs
    il est normal que free est cette license vu qu'ils ont racheté l'autre société, mais c'est anormal qu'une entreprise puisse avoir l'exclusivité sur cette technologie, c'est comme si on mettait sous licence l'utilisatio nde la fibre optique...
    0
  • he273
    a mon avis ils vont se faire taper sur les doigts, pour que les autres opérateurs puissent l'utiliser. ou alors les autres vont développer le leur (moins probable)
    0
  • Aurelgadjo
    Ils vont manger du 'concurence déloyalle'...
    Mais bon, Total ont bien les breuvets de la voiture à eau...
    0