Windows 10 : un saut de version à cause de Windows 95 ?

Lors de l’annonce de la nouvelle version de Windows, mardi soir, la principale surprise ne venait pas des fonctionnalités, déjà connues, mais du nom : Windows 10. La firme de Redmond est en effet passé directement de Windows 8.1 à Windows 10, en écartant totalement Windows 9. Une décision qui s’expliquerait avant tout par des raisons techniques.

Alors que tout le monde attendait l’annonce de Windows 9 mardi soir, c’est finalement Windows 10 qui a été présenté. Un saut de numéro qui a fait dire aux mauvaises langues qu’il s’agissait d’éviter à Microsoft une mauvaise version de Windows, le système d’exploitation ayant la réputation d’être raté une version sur deux. Après le succès de Windows 7, l’échec relatif de Windows 8, le succès de Windows 8.1, la firme aurait ainsi évité un nouveau revers avec Windows 9 pour passer directement à Windows 10.

Blague à part, il semblerait que la véritable raison de ce saut de numéro soit à chercher du côté de la technique et du code. En effet, sur Reddit, un utilisateur se décrivant comme « développeur chez Microsoft », livre une tout autre interprétation de ce changement de nomenclature. « Les rumeurs internes sont que les premiers tests ont révélé le nombre de logiciels et produits tiers utilisant un bout de code spécifique », affirme-t-il.

    if(version.StartWith("Windows 9"))
    { /* 95 and 98 */
    } else {

Ce bout de code, utilisé par plusieurs logiciels tiers, indiquerait en effet que dans le cadre d’un système Windows commençant par Windows 9, le logiciel doit interagir avec Windows 95 ou Windows 98. Or, les deux systèmes étant introuvables sur la machine, le logiciel n’aurait pas pu se lancer. Une explication technique qui s’avère nettement moins amusante que la spéculation sur la réputation de Windows, mais nettement plus crédible.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • catseye
    Crédible pour qui ? C'est même pas imaginable d'écrire un truc pareil les API renvoient des codes Major/Minor/Fix/Build (Windows 95/98 c'est Major=4). En plus en mode compatibilité les versions sont modifiées et renvoient les mêmes trucs que sur l'OS émulé. Donc non vraiment pas une once de crédibilité. Et puis faire rouler du code qui vérifie et fait des trucs spécifiques Windows 95 sur un Windows récent post-Seven non mais sans dec ces softs ont déjà explosés et buggés bien avant ...
    0