Windows 10 : un milliard utilisateurs d'ici 2018, c'est plutôt mal parti

Quelques mois avant le lancement de Windows 10 en 2015, Microsoft faisait une annonce tonitruante : il prévoyait un milliard d'utilisateurs de son OS d'ici 2018. Pas de chance pour l'éditeur de Redmond qui est obligé de revoir cette estimation à la baisse.

Alors que Windows 10 a passé le cap des 350 millions d'utilisateurs en juin dernier, voilà que Microsoft se montre plutôt pessimiste quant au chiffre du milliard de postes d'ici 2018. En cause : les profondes restructurations de sa division mobile. Dans un récent entretien, Yusuf Mehdi, vice-président de la division Windows chez Microsoft, a en effet confié que ce chiffre ne pourrait pas être atteint à temps. « Nous sommes satisfaits de nos progrès à ce jour, mais comme l'entreprise recentre son activité téléphonique, cela prendra plus de temps que 2018 pour atteindre notre objectif d'un milliard d'appareils actifs. »

En clair, Microsoft n'abandonne pas l'idée du milliard d'appareils, mais ça ne sera certainement pas pour 2018. Récemment, le géant de Redmond annonçait le licenciement de 1 850 employés ainsi que la vente de ses feature phones à Foxconn. De là à y voir la fin des smartphones Lumia, il n'y a qu'un pas. Ce changement de cap aura pour effet une baisse significative des appareils équipés de Windows 10 Mobile, c'est certain. En revanche, Microsoft comptait-il vraiment sur les ventes de plusieurs centaines de millions de smartphones d'ici 2018 ? La vraie raison ne serait-elle pas plutôt l'installation de l'OS sur PC qui ne serait pas à la hauteur des espérances de Microsoft ?

>>> Lire : Windows 10 : le top des trucs et astuces

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • Hercule12
    Ils y arriveront dans les années qui viennent puis que tous les ordinateurs, notebooks, et autres sont vendu avec win 10 inclus. Il leur suffit d'attendre le renouvellement du parc pour atteindre leur but, l'affaire de quatre ou cinq ans. Mais ce ne sera pas parce que le produit est meilleur, mais parce qu'il sera imposé par la force.
    0